Ar-men, L'Enfer des enfers

Emmanuel Lepage

Futuropolis

  • 5 février 2019

    Bande-dessinée

    Qui voit Sein voit sa fin. Après Sein, il y a le phare d’Ar-Men. Il est le phare le plus exposé et le plus difficile d’accès de Bretagne, c’est-à-dire du monde.
    Cet album magnifique, dans les tonalités brunes et bleues, nous raconte à la fois la construction difficile du phare et la légende de la ville d’Ys.

    Et puis bien sûr, il y a les assauts de l’océan, les vagues qui montent plus haut que le sommet du phare.
    J’ai aimé découvrir l’histoire de la construction de ce phare de l’extrême en cette fin du XIXe siècle.
    J’ai aimé découvrir l’expression Fortune de mer, et apprendre que parfois, quand l’océan brûlait les cultures, les habitants attendaient un prochain échouage.

    J’ai aimé découvrir la phrase que s’échangent les veilleurs : « Le feu est clair, tout va bien ».
    J’ai aimé Germain et ses fantômes. Son retour, aussi.

    https://alexmotamots.fr/ar-men-lenfer-des-enfers-emmanuel-lepage/


  • par (Libraire)
    24 janvier 2018

    Découvrez l'histoire surprenante du plus mythique des phares bretons, Ar-Men l'imprenable. Construit au milieu du XIXe siècle, dans des conditions météorologiques dantesques, au milieu d'une mer sans cesse déchaînée, cet édifice mit plus de quinze ans à voir le jour et coûta la vie à de nombreux hommes. Son histoire est ici racontée à travers les souvenirs de l'un de ses derniers gardiens, un homme mystérieux dont la vie est peuplée de fantômes, des fantômes qui hantent également les murs de cet endroit hors du commun. Un album d'une grande originalité et aux dessins magnifiques. Poétique et émouvant.