Mécanique de la chute

Mécanique de la chute

Seth Greenland

Liana Levi

  • 14 novembre 2019

    Jay Glastone est un magnat de l'immobilier immensément riche... Sans qu'il s'en aperçoive, sa vie privée et professionnelle commencent à se fissurer. Une fois la brèche ouverte , rien ne pourra arrêter la chute. Dans l'esprit du "Bûcher des vanités" c'est un formidable roman à l'intrique magistralement construite et impossible à lâcher !!


  • par (Libraire)
    4 novembre 2019

    Unforgiven

    Tout réussit à Jay Glastone. Il dirige un empire immobilier avec une grande habileté, projette de doter New York d'un bâtiment somptueux, possède une équipe de basket animée par une star de la NBA. Démocrate convaincu, il soutient financièrement de nobles causes. Quelques nuages assombrissent l'horizon; un désir d'enfant chez sa femme qu'il ne partage pas, un neveu qui détournerait de l'argent, une fille étudiante très critique envers ce qu'il représente, héraut du capitalisme. Un accident où il est mêlé va mettre le feu aux poudres. Il va représenter le coupable idéal, voué aux gémonies, victime d'un embrasement médiatique et judiciaire où la vérité n'a pas sa place. Superbe fresque sur l'Amérique bien pensante et l'hypocrisie sociale !


  • par (Libraire)
    22 octobre 2019

    Coup de cœur de la chouette

    Difficile de résumer cet excellent roman de Seth Greenland, tant son propos est dense et vaste à la fois. A travers la figure d'un riche homme d'affaire américain, que l'auteur parvient à nous rendre attachant voire aimable, il met en lumière l'ambivalence et la cruauté des jeux de pouvoir, la médiatisation de tout et notamment des faits divers, les problématiques du racisme et des extrémismes religieux... Son intrigue savamment orchestrée nous entraîne inéluctablement vers la chute, et sa mécanique impitoyable. Les puissants de ce monde peuvent-ils vraiment perdre ?


  • par (Libraire)
    4 octobre 2019

    A travers le portrait d’un homme d’affaire newyorkais au faîte de la réussite, puis le récit de sa déchéance rapide, Seth Greenland égratigne une Amérique en proie à ses nombreux travers. Par petites touches, tranquillement, avec humour et cruauté, tous les thèmes sont abordés et personne n’est épargné : les tensions raciales omniprésentes, la soif de pouvoir politique, financier ou sportif, la religion, ou la prépondérance de l'image médiatique, il y en a pour tout le monde….
    Bref, ça pique et c’est réjouissant ! 💞💞💞

    Seth Greenland, "Mécanique de la chute" éditions Liana Levi


  • par (Libraire)
    14 septembre 2019

    Trois personnages incarnant la réussite  (un riche promoteur immobilier, une procureure aux ambitions politiciennes et un basketteur professionnel) se retrouvent dans l’œil du cyclone. Une situation implacable dans une Amérique de 2012 en proie aux tensions de toutes sortes. Un regard précis et ironique sur la société américaine. Puissant et perspicace !
    Christelle


  • par (Libraire)
    14 septembre 2019

    Dérangeant et impitoyable sur les travers de la société américaine, ce livre balaye vos certitudes et interroge de manière insidieuse la bien-pensance de notre époque et ses dissonances cognitives.
    Un coup de maître de 600 pages qui se dévore grâce à un scénario implacable et un humour grinçant machiavélique !


  • par (Libraire)
    2 septembre 2019

    L'argent fait le bonheur. Ah bon ?
    Dans ce roman, ce n'est franchement pas flagrant. Et c'est réjouissant. Quelque part entre sérieux et loufoquerie, un texte surprenant, bien équilibré et très, très contemporain.


  • 1 septembre 2019

    Cinquième roman de Seth Greenland en quinze ans, « Mécanique de la chute » a
    tout pour lui apporter une large reconnaissance. Cette fable new yorkaise sur
    l’argent et le pouvoir se lit d’une traite, avec un plaisir gourmand. Elle
    imbrique trois histoires de réussite qu’un événement dramatique va faire
    tanguer et se rejoindre. Le milliardaire de l’immobilier Jay Gladstone, la
    procureure Christine Lupo et le basketteur D’Angelo « Dag » Maxwell sont au
    sommet de leurs carrières respectives. Ils veulent grimper encore mais aussi
    préserver leur bulle personnelle. Ils sont inaccessibles, parfois odieux,
    rarement détestables. L’auteur les campe avec sérieux et ironie, sourit de
    leurs faiblesses et de leurs contradictions. Il confronte les milieux sociaux
    et les cultures, puis observe le résultat. Il intègre à ce carrousel un peu
    fou la fille du milliardaire et ses jeunes amis rebelles, le frère du champion
    et ses potes un peu paumés. Le rythme s’emballe, la tragédie guette mais le
    flux du récit reste limpide. Sous cette comédie humaine qui pointe les grands
    maux de l’Amérique d’aujourd’hui, inégalité, injustice et racisme, on pense
    bien sûr au « Bûcher des Vanités », référence que Seth Greenland a l’élégance
    d’assumer. Trente-deux ans après, pourtant, son livre file un petit coup de
    vieux à celui de Tom Wolfe qui ignorait la plaie des réseaux sociaux, facteur
    d’emballement de la chute en question. Moderne dans le propos, classique dans
    la forme, amoureux des dialogues et orfèvre de la satire, ce sexagénaire qui a
    toujours vécu de sa plume nous régale avec cette fiction ambitieuse et
    excitante, de loin son meilleur livre.
    **Lire notre interview de l'auteur[ici](https://www.onlalu.com/2019/08/29
    /interview-seth-greenland-mecanique-de-la-chute-47310)**

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    26 août 2019

    Jay Gladstone richissime homme d’affaires, est d’une parfaite intégrité. Il fait tout dans les règles et y tient particulièrement. Pourtant, nul n’est parfait, un soir il dérape et c’est le début de la chute, il sombre dans une spirale infernale qui ne va qu’en s’accélérant. La chute est inexorable. Seth Greenland montre bien comment les médias, les réseaux sociaux, les ambitions personnelles influent sur la destinée d’un homme et peuvent le broyer. A lire comme un polar, glaçant mais brillant !
    Valérie


  • par (Libraire)
    10 août 2019

    Après "Un patron modèle" et "Un bouddhiste en colère", Seth Greenland revient pour signer son chef d'oeuvre !
    Intelligent, fin, drôle et avec une vision particulièrement acérée sur les problèmes raciaux des USA, "'Mécanique de la chute" est brillant.
    On y suit Jay Glastone, dirigeant juif d'un empire financier à New york, Dag Maxwell, joueur noir de NBA en fin de carrière, Russell Plesko, policier new-yorkais blanc qui va devoir prendre une décision tragique et enfin Christine Lupo, procureur dévorée par l'ambition.
    Et tous ces destins vont s'enchevêtrer pour révéler l'un des meilleurs romans américains de ces dernières années !