Penss et les plis du monde

Jérémie Moreau

Delcourt

  • par (Libraire)
    17 novembre 2020

    Décidément Jérémie Moreau nous surprend une nouvelle fois avec cet album d'une beauté plastique sidérante. Lauréat du prix du meilleur album au festival d'Angoulême 2018 pour "La Saga de Grimr" on retrouve dans ce nouvel opus l'articulation complexe et essentielle de l'homme dans son environnement. Nous sommes au néolithique, un âge ou les humains, dans une agitation permanente, chassent pour survivre. Penss observe intensément le monde qui l'entoure pour le comprendre. Les montagnes, les rivières, la course du soleil dans le ciel renferment un secret qu'il veut découvrir. Marginal, mis au ban de son clan, il survit à l'hiver (dans une séquence terrible mis en scène avec tact). Cette expérience inouïe va déclencher chez lui la volonté farouche de maitriser cette nature, source d'émerveillements mais aussi de cruauté. De fil en aiguille une conscience raisonnée des rouages à l'oeuvre dans la marche du monde émerge dans l'esprit de Penss, le premier homme qui va "déplier" la vie organique enfouie dans les plis de la matière.
    Une aventure préhistorique et philosophique d'une fluidité exemplaire qui confirme le talent singulier de Jérémie Moreau.


  • 5 novembre 2019

    Une claque !

    L'auteur de la Saga de Grimr nous livre cette fois-ci une fable : l'histoire de Penss, un homme plus préoccupé par l'avenir, insondable et mystérieux, que par un présent qu'il trouve sans relief et impitoyable. Et qu'est-ce qui arrive lorsque qu'on se met à véritablement et sincèrement penser, dans un monde qui refuse toute inactivité ?

    Une BD qui nous rappelle qu'il faut savoir contempler le monde, l'observer, sans le craindre, sans chasser ou être chassé. Et en plus de cette merveilleuse intrigue, les illustrations (qui sont parfois de véritables fresques !) de Jérémie Moreau nous font l'effet d'une claque à chaque page.

    Époustouflant !


  • par (Libraire)
    30 octobre 2019

    Quand on reçoit le Fauve d'Or au festival de la BD d'Angoulême (en 2018 pour la Saga de Grimr, éd. Delcourt), on est attendu...
    Avec « Penss et les plis du monde », Jérémie Moreau a signé une œuvre encore plus fascinante. Un trait plus épais, plus simplifié qu'avec Grimr, porte ce one-shot philosophique et poétique avec succès.
    On y suit les aventures de Penss, jeune homme préhistorique qui se distingue avec d’autres membres de sa tribu par son besoin de contempler le monde qui l'entoure.
    À travers lui, Moreau illustre ce passage critique dans l'Histoire de l'Humanité qu'a été la transition vers l'agriculture.
    Sous-jacent à cette aventure humaine, on ressent une quête de l'harmonie entre l'Homme et la nature.
    Avec « Penss et les plis du monde », Jérémie Moreau n'a pas déçu.
    Tatiana


  • par (Libraire)
    22 octobre 2019

    C'est l'histoire de l'idée qui germe dans l'esprit de Penss, garçon rêveur et de peu de talent pour la chasse : l'idée d'ensemencer la terre pour y faire pousser une forêt fruitière, nourricière.

    Un album magnifique, une plongée contemplative dans l'histoire de l'humanité et de ses paysages.