• 9 juillet 2014

    De la solitude des femmes

    Suite à la demande d’un éditeur de dictionnaire de cinéma, l’écrivain Nathalie Léger doit rédiger une notice sur l’actrice et réalisatrice Barbara Loden avec l’injonction de ne pas y mettre trop de cœur. Mais « pour écrire peu il fallait en savoir long ». Voilà donc l’auteure embarquée dans un road-trip aux États-Unis sur les traces de celle qui fut la deuxième épouse d’Elia Kazan et réalisa un unique film qu’elle interpréta et qui fut primé à la Mostra de Venise en 71: " Wanda ".

    Ce texte captivant de Nathalie Léger, couronné du prix du livre Inter en 2012, dépasse de beaucoup son thème cinéphilique pour nous offrir un subtil jeu de miroirs où se reflètent

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • 6 février 2014

    Voilà un petit livre à part... biographie? Roman? Enquête? Quête personnelle? Tout cela, livré d'une traite.
    Des destins de femmes se croisent, une chaîne de femmes, aux destins qui se rapprochent, qui se font écho.
    Il y a Barbara Loden, bien sûr, pin-up cabossée, actrice, réalisatrice... mais il y a aussi le personnage de son film, Wanda, et puis Alma, la femme dont elle s'est inspirée pour ce rôle, et encore la narratrice et sa mère, auxquelles s'ajoutent les voix de Duras ou Kazan, une multitudes de citations littéraires et de références cinématographiques, de la Provence à l'Amérique.

    On pourrait s'y perdre, mais non, chacune éclaire l'autre, chaque blessure en révèle une autre.

    Des portraits de femmes, d'une époque, dérive, mélancolie, violence, construction d'une identité. Rapport aux hommes. Ne pas dire non. Oubli de soi pour mieux se retrouver. Se trouver dans un homme, dans un personnage de fiction, dans l'objet de son enquête. Beaucoup, beaucoup de pistes de réflexions au fil des pages. Court mais très dense. Puzzle efficace.


  • par (Libraire)
    18 septembre 2013

    Inattendu !

    Écrit à la manière d'un road movie, ce "Supplément" est un surprenant et authentique portrait de la femme d'Elia Kazan, réalisatrice d'un film unique : Wanda. Des tableaux d'Hopper ou des scènes d'un bon Cassavetes nous viennent à l'esprit à la lecture de ce petit joyau. Inattendu !