L'oubli et ses vertus

Simon-Daniel Kipman

Albin Michel

  • 30 avril 2014

    Un essai qui nous donne les clés de l'oubli

    Le psychiatre et psychanalyste Simon-Daniel Kipman interroge la signification de nos oublis : que nous montrent-ils et que nous cachent-ils ? Que trouvons-nous à force de chercher des mots insaisissables, des instants dont le souvenir s'est évanoui ?
    A partir d’exemples clairs et précis, Simon-Daniel Kipman, psychiatre, psychanalyste, président-fondateur de la Fédération française de psychiatrie tente d’apprivoiser l’oubli et de nous donner les clés permettant de comprendre à quoi il sert.
    Ce livre est passionnant. Il est un éloge de l'oubli dans sa fonction vitale, de la petite enfance au deuil. Mécanisme psychique qui nous empêche d'encombrer notre mémoire et libère la pensée, favorisant notamment l'innovation et stimulant la curiosité. Simon-Daniel Kipman nous parle également du secret et de son importance dans le récit des familles. « Du secret à l’oubli, il n’y a qu’un pas. »
    Cet essai, facile à lire malgré les références techniques, s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux simples mortels qui souhaitent comprendre un peu mieux les mystères de l’inconscient. L’oubli n’est pas défaillance, il est parole.