Rodin
EAN13
9782365111058
Dimensions
32 x 24 x 1 cm
Poids
1024 g

Rodin

berry emmanuel

Xavier Barral

Offres

Photographies :
Emmanuel Berry
Textes :
Préface de Hélène Pinet, responsable scientifique des collections de photographies du Musée Rodin
Marie Guillot, philosophe

Exposition
Musée Despiau-Wlérick, Mont de Marsan à partir du 1er octobre 2016
Retrospective Rodin Grand Palais 2017
The National Gallery, Washington 2017
San Francisco 2017

Étude au musée Rodin
« Vous ferez comprendre mon Balzac au monde par ces photographies.» C’est en ces termes que Rodin exprime son enthousiame photographique à Edward Steichen.
Tout au long de son oeuvre, Rodin a entretenu une relation particulière avec le médium photographique. Il a été probablement l’un des premiers artistes à comprendre l’importance de la photographie afin
de mieux faire connaître ses sculptures, laissant ainsi une profusion d’images documentaires et de reproduction à propos de son oeuvre. Avec ses études photographiques, Emmanuel Berry retranscrit la force expressive des oeuvres de Rodin, mais on décèle aussi le souci des débuts ; dans la manière indépendante, mais érudite à l’égard des techniques, et dans la volonté de renouer le fil d’un questionnement qui serait propre à la pratique du sculpteur. Trahissant peu, il extrait et questionne la forme au-delà des courbes. Il réutilise la photographie comme un outil tranchant dévoilant ainsi autrement l’oeuvre de Rodin.

Emmanuel Berry est né à Sens (Bourgogne) en 1971. Ancien élève de Serge Gal, il apprend la photographie en grand format, la technique du Zone System ainsi que le laboratoire noir et blanc. En 1992, il rencontre Robert Frank lors d’un workshop et participe auprès de lui à la réalisation et au montage d’un film court. Durant cette période, il se lie d’amitié avec le photographe Paolo Roversi et devient son assistant. Dès lors, il privilégie le polaroid qui sera son seul outil durant plusieurs années. Lauréat du prix Ilford en 1994, sa première exposition collective a lieu en 1999, avec des oeuvres de Pincemin. S’en suivront d’autres expositions personnelles, à Paris, au Museum Nationale d’Histoire Naturelle, mais aussi à l’Artothèque de Caen ou au Museum d’Orléans.

Marie Guillot est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure et de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Agrégée de philosophie et docteur en philosophie, dlle est actuellement chercheuse à University College London dans le cadre d’un projet «Marie Curie» financé par la Commission européenne. Elle a particulièrement travaillé sur le soi et la subjectivité, les notions de contexte, de perspective et de point de vue, et leur expression dans le langage. Elle est l’auteur de plusieurs articles en philosophie et à notamment écrit sur le travail d’Emmanuel Berry dans Coques, Coquilles, Coquillages, publié par le photographe aux éditions Le temps qu’il fait.
S'identifier pour envoyer des commentaires.