EAN13
9782940431601
ISBN
978-2-940431-60-1
Éditeur
La Baconnière
Date de publication
Collection
BACONNIERE (LA)
Nombre de pages
289
Dimensions
27 x 20 x 2 cm
Poids
1055 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Goethe fut tôt au contact de la culture française lors de ses années de formation à Strasbourg. Il subit, comme tous les contemporains de l’Europe aristocratique et féodale, le choc de la Révolution française et sa participation à la campagne de France (défaite de Valmy, 1792) le traumatisa de façon décisive. Après des affinités rousseauistes, Goethe change, et son œuvre produite dans la nouvelle capitale de l’Aufklärung, Weimar, établit un classicisme proprement allemand mais puisant dans l’Antiquité.Goethe, responsable de bibliothèque, de théâtre et d’opéra, fait par ailleurs connaître aux germanophones les chefs-d’œuvre des génies français de la littérature, du théâtre (pièces de Racine et Voltaire), de la musique et de la peinture. Des auteurs étranges de la francophonie sont réhabilités (Rabelais) et des auteurs innovateurs du présent sont découverts (Diderot).La réflexion sociale, éthique et politique née du choc de la Révolution française se cristallise dans la pièce La Fille naturelle. Sous le régime du protectorat de la Confédération du Rhin, Goethe rencontre Napoléon (grand lecteur du Werther) en octobre 1808 et envisage d’adapter, en guise d’hommage à ce génie de l’action volontaire et visionnaire, un portrait en Jules César. Le Faust, auquel Goethe est associé à partir de 1808, rencontre en France un écho particulier (Delacroix et Gérard de Nerval).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jacques Berchtold