Le dimanche des mères
  •  
EAN13
9782070178711
ISBN
978-2-07-017871-1
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Du monde entier
Nombre de pages
144
Dimensions
21 x 20 x 1 cm
Poids
200 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Le dimanche des mères

De

Gallimard

Du monde entier

Offres

Angleterre, 30 mars 1924. Comme chaque année, les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu’ils aillent rendre visite à leur mère le temps d’un dimanche. Jane, la jeune femme de chambre des Niven, est orpheline et se trouve donc désœuvrée. Va-t-elle passer la journée à lire ? Va-t-elle parcourir la campagne à bicyclette en cette magnifique journée ? Jusqu’à ce que Paul Sheringham, un jeune homme de bonne famille et son amant de longue date, lui propose de le retrouver dans sa demeure désertée. Tous deux goûtent pour la dernière fois à leurs rendez-vous secrets, car Paul doit épouser la riche héritière Emma Hobday. Pour la première - et dernière - fois, Jane découvre la chambre de son amant ainsi que le reste de la maison. Elle la parcourt, nue, tandis que Paul part rejoindre sa fiancée. Ce dimanche des mères 1924 changera à jamais le cours de sa vie. Graham Swift dépeint avec sensualité et subtilité une aristocratie déclinante, qui porte les stigmates de la Première Guerre - les fils ont disparu, les voitures ont remplacé les chevaux, la domesticité s’est réduite… Il parvient à insuffler à ce court roman une rare intensité, et célèbre le plaisir de la lecture et l’art de l’écriture.
Né à Londres en 1949, Graham Swift s’est imposé sur la scène littéraire britannique par son art du romanesque et de l’épure. Le pays des eaux (1983) a été accueilli comme une révélation et a reçu le prestigieux Guardian Fiction Prize. À tout jamais a obtenu en 1993 le prix du Meilleur Livre étranger et La dernière tournée le Booker Prize en 1996.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

12 mars 2017

Je m'attendais à un roman sensuel après avoir en avoir lu le résumé. Or, ce n'est pas l'adjectif que j'utiliserais pour qualifier ce roman, contrairement à Amours de Léonor de Recondo à laquelle l'ambiance m'a fait penser. C'est surtout le ...

Lire la suite

28 février 2017

Le dimanche des mères est ce jour particulier, une fois l'an, qu'offrent les maîtres à leurs domestiques. Or ce dimanche 30 mars 1924, sera particulier à plus d'un titre pour Jane Fairchild. Elle choisit de retrouver son amant, un jeune ...

Lire la suite

par (Libraire)
13 février 2017

Ce 30 mars 1924, c'est le "Dimanche des mères", c'est le jour que les derniers aristocrates anglais donnent en congé à leurs domestiques. Jane, la domestique des Niven est orpheline... Elle hésite à passer cette journée à lire un roman ...

Lire la suite

5 février 2017

La force du destin

Vous aimez la campagne anglaise, ses demeures, les histoires d’amour impossible entre maîtres et serviteurs ? Ce roman est non seulement pour vous, mais après sa lecture, vous aurez envie de lire tout ce qu’a écrit Graham Swift, trop méconnu ...

Lire la suite

31 janvier 2017

amour

Avec ce court roman, je découvre la plume de l’auteur. Une plume envoûtante, toute en redites, sachant créer une ambiance particulière pour décrire cette journée que l’on croirait estivale. Oui, l’auteur » dépeint avec sensualité et subtilité une aristocratie déclinante, ...

Lire la suite

Dossier relatif