La police des métiers du livre à Paris au siècle des Lumières,
EAN13
9782717727364
ISBN
978-2-7177-2736-4
Éditeur
BnF Éditions
Date de publication
Nombre de pages
559
Dimensions
24 x 16 x 3 cm
Poids
960 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La police des métiers du livre à Paris au siècle des Lumières

"historique des libraires et imprimeurs de paris existans en 1752" de l'inspecteur joseph d'hémery

De

Préface de

Édité par , ,

Avec

BnF Éditions

Offres

Le policier à l’origine du document présenté ici, l’inspecteur Joseph d’Hémery (1722-1806), en charge notamment des affaires de librairie à Paris de 1748 à 1773, semble à première vue tout droit sorti d’un roman policier historique. Digne d’une fiction romanesque, ce personnage n’en a pas moins mené une existence et une carrière bien réelles au sein de la police parisienne. D’Hémery, homme d’action et d’information amené à se spécialiser dans la surveillance de la librairie et des gens de lettres, est sans doute l’un des protagonistes-clés de ce moment historique où la police de la capitale forge les outils qui vont lui permettre tout à la fois d’autonomiser ses pratiques et de se rendre indispensable au pouvoir central par ses facultés d’anticipation et de discrétion. L’Historique des libraires est un fichier issu de la très riche collection Anisson-Dupéron, conservée au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France. Rarement prolixe mais souvent savoureux et éclairant, il constitue un témoignage irremplaçable sur le regard qu’a pu porter un responsable policier bien informé sur une corporation de médiateurs culturels essentiels à la fabrication de l’opinion publique – et de ce fait particulièrement sous contrôle –, celle des libraires et imprimeurs de Paris au milieu du siècle des Lumières. Derrière chaque mot, chaque phrase, du fichier de d’Hémery, même la plus anodine, on discernera une délicate appréciation du rapport implicite des forces qui, selon les cas, pourra motiver ou au contraire retenir le moment venu la suspicion et l’action de la machine policière.Le corpus original (261 notices d’imprimeurs/libraires parisiens, 11 de provinciaux et 1 d’étranger), a été mis au jour, éclairé de notes et complété par Jean-Dominique Mellot, historien, conservateur général à la Bibliothèque nationale de France, Marie-Claude Felton, historienne, chercheur à l’université McGill à Montréal (Québec, Canada), et Élisabeth Quéval, bibliothécaire honoraire à la BnF, avec la collaboration de Nathalie Aguirre, conservateur à la BnF. Il est accompagné d’une préface de Robert Darnton, éminent spécialiste des Lumières européennes et de l’histoire du livre sous l’Ancien Régime.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Dominique Mellot
Plus d'informations sur Élisabeth Queval