Canossa, 28 janvier 1077
EAN13
9783330871984
ISBN
978-3-330-87198-4
Éditeur
Univ Européenne
Date de publication
Collection
OMN.UNIV.EUROP.
Poids
216 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Dominant la plaine émilienne, à une vingtaine de kilomètres de Reggio d'Emilie, se dressait un château à quelques centaines de mètres d'altitude où s'est tenue une rencontre célèbre fin janvier 1077 entre le pape Gégoire VII et le roi de Germanie Henri IV. Peter Furtado, a cru bon de la faire entrer parmi les 1001 jours qui ont changé le monde. Le 25 janvier 1077, le souverain germanique Henri IV s'est présenté devant le château de Canossa pour obtenir le pardon du pape, qui l'avait excommunié, donc exclu de la communauté des croyants, qui avait délié ses sujets de leur devoir de fidélité à son égard1. Un tel événement est devenu le symbole de qui est venu s'humilier pour obtenir son pardon, et l'événement a été retenu dans une trentaine de langues dans l'expression « aller à Canossa ». Le roi de Germanie, pieds nus, portant le cilice, avait traversé les Alpes en plein hiver, avec l'espoir d'être reçu par le pape, lui-même réfugié au château de Canossa, sous la protection de la comtesse Mathilde. Il arrivait devant le château, accompagné d'une troupe peu nombreuse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.