Modeste proposition, Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres en Irlande d’être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public
  •  
EAN13
9782916952291
ISBN
978-2-916952-29-1
Éditeur
Le Passager Clandestin
Date de publication
Collection
REEDITIONS
Nombre de pages
80
Dimensions
1 x 11 x 5 cm
Poids
90 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
828.509
Fiches UNIMARC
S'identifier

Modeste proposition

Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres en Irlande d’être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public

De

Dirigé par

Le Passager Clandestin

Reeditions

Offres

« En supposant que mille familles de cette ville deviennent des acheteurs réguliers de viande de nourrisson, sans parler de ceux qui pourraient en consommer à l’occasion d’agapes familiales, mariages et baptêmes en particulier, j’ai calculé que Dublin offrirait un débouché annuel d’environ vingt mille pièces. »

1729. La colonisation de l'Irlande est achevée depuis près d'un siècle. Le détournement du produit de la terre au profit des propriétaires anglais affame le peuple irlandais. C'est dans ce contexte que Jonathan Swift publie cette Modeste proposition.

Une arme rhétorique redoutable contre le règne de l'homme-marchandise, l'anonymat glaçant des arguments statistiques, les logiques aveugles et simplistes du profit à tout crin.

Jonathan Swift (1667-1745) est un écrivain irlandais, satiriste, essayiste, pamphlétaire politique. Son ouvrage le plus célèbre, Les Voyages de Gulliver, est publié en 1726.

Raoul Vaneigem a fait partie de l'Internationale situationniste. Son Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations inspira largement le Mouvement des occupations de mai 1968. Son œuvre oppose le concept d'autogestion généralisée à l'effondrement général programmé par la société marchande.

Ce texte est suivi d'un article de Damien Millet et Éric Toussaint "Pourquoi une faim galopante au XXIe siècle et comment l'éradiquer" publié sur cadtm.org.
S'identifier pour envoyer des commentaires.