Revue Réseaux Volume 36-207/2018 La télémédecine en actes
EAN13
9782707199553
ISBN
978-2-7071-9955-3
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
REVUE RESEAUX (RSX 000207)
Nombre de pages
276
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
445 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Revue Réseaux Volume 36-207/2018 La télémédecine en actes

De

La Découverte

Revue Reseaux

Offres

Le dossier proposé par ce numéro de la revue Réseaux vise à dresser un état des lieux de l'implantation, des organisations, des innovations techniques et des pratiques professionnelles émergentes en matière de télémédecine, ainsi qu'un panorama des connaissances académiques en sciences sociales qui rendent compte de l'ensemble de ces aspects.
La télémédecine consiste en la mise en place et en l'utilisation, dans divers contextes de soins, de dispositifs techniques incluant les TIC et permettant à des professionnels de santé de communiquer et de réaliser des actes médicaux en étant situés géographiquement à distance des patients. En France, depuis le décret du 19 octobre 2010 faisant suite à la loi HPST (Hôpital, Patients, Santé et Territoires) de 2009, la télémédecine a la particularité d'être codifiée juridiquement et de renvoyer à des catégories relativement précises qui font désormais référence pour les praticiens, les acteurs institutionnels et les entreprises de technologie : téléconsultation, téléexpertise, télésurveillance médicale, téléassistance médicale, réponse apportée dans le cadre de la régulation médicale (SAMU). Souvent présentée comme un remède aux déserts médicaux et une solution visant à rationaliser les parcours de soins, la télémédecine éprouve toutefois bien des difficultés à se développer, car elle s'accompagne d'importantes transformations sur le plan des pratiques professionnelles, des modes de coopération, ainsi que de l'organisation des soins et des services. Les projets de télémédecine ont des incidences sur l'organisation des soins, les activités professionnelles, l'utilisation des objets techniques, la relation médecin/patient, les interactions entre les médecins et avec les autres soignants. En retour, les dispositifs de télémédecine peuvent être transformés dans les environnements sociotechniques et organisationnels où ils sont expérimentés. Ces projets s'inscrivent dans des temporalités souvent en décalage avec celles des apprentissages professionnels nécessaires au bon fonctionnement des dispositifs concernés. Ils font aussi émerger des problèmes d'organisation, de coordination et de délégation. Quelles similitudes peut-on relever dans le déploiement de ces technologies, dans les pratiques émergentes ou les formes d'organisation qu'elles suscitent ? Quelles sont les modalités d'adoption et les obstacles communs rencontrés ? L'objectif de ce numéro spécial est de mettre en évidence les configurations sociotechniques propres à la télémédecine dans son ensemble. Le dossier proposé vise à dresser un état des lieux de l'implantation, des organisations, des innovations techniques et des pratiques professionnelles émergentes en matière de télémédecine, en particulier dans le contexte français, mais aussi à l'étranger. De manière conjointe, il ambitionne de réaliser un panorama des connaissances académiques en sciences sociales qui rendent compte de l'ensemble de ces aspects.
S'identifier pour envoyer des commentaires.