Anthologie de la pensée militaire française
EAN13
9782369427223
ISBN
978-2-36942-722-3
Éditeur
Nouveau Monde éditions
Date de publication
Collection
Opus Magnum
Nombre de pages
950
Dimensions
20 x 12 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Anthologie de la pensée militaire française

Édité par , ,

Nouveau Monde éditions

Opus Magnum

À paraître
En se focalisant sur la dimension nationale de la pensée militaire, cette anthologie révèle le caractère riche et dialectique de la relation entre la guerre et la nation. La nation est le sujet de la guerre et la guerre est une modalité importante de la construction de la nation.
Sur la longue durée, depuis le Moyen Âge jusqu’à la fin de la guerre froide, les diverses composantes territoriales, sociales et politiques de la nation ont contribué à l’élaboration de systèmes militaires dans les temps de la guerre et de la paix, ainsi que dans les espaces terrestres, maritime et aérien. La prise en compte de la dimension nationale permet ainsi de d’appréhender l’articulation de cette grande diversité de facteurs. À l’inverse, l’étude de la pensée militaire permet d’interroger le fait national, qui ne se réduit pas à l’affirmation autarcique d’une identité, car la guerre est un phénomène interactif. Au-delà des territoires conquis ou perdus, des populations intégrées ou abandonnées, le fait militaire a contribué à l’affirmation de la nation comme un corps politique inscrit dans un cadre territorial.
La démarche anthologique constitue un apport efficace à la compréhension de cette relation dialectique entre la guerre et la nation, car elle permet de restituer la dimension littéraire de la pensée militaire, qui ne se limite pas à un simple procédé formel. La mise en œuvre d’une pensée l’insère dans un univers culturel, politique et social. À cet égard, l’imprimé et ses usages se sont affirmés comme la modalité dominante, mais non exclusive, de l’insertion de la pensée militaire dans la sphère publique. Cette anthologie offre ainsi au lecteur la possibilité de percevoir la façon dont les auteurs ont mis leur pensée en œuvre, dans des contextes éclairés par les contributeurs à cette œuvre collective.
 
Hervé Drévillon  : Professeur d'histoire à l'université Paris-I, directeur de l'Institut des Études sur la Guerre et la Paix et directeur de la recherche au Service historique de la Défense, il a dirigé, avec Olivier Wieviorka, la monumentale Histoire militaire de la France (2 vol.). Il est par ailleurs l'auteur de L'Impôt du sang et de L'Individu et la Guerre, du chevalier Bayard au soldat inconnu.
Jean-Christophe Romer  : professeur à l’IEP de Strasbourg, spécialiste de l’histoire des relations internationales, chercheur associé à l’IRSEM, il a notamment publié Les militaires qui ont changé la France (Cherche-midi) et Géopolitique de la Russie (Economica).
Thierry Widemann  : chargé d'études à l'Irsem, spécialiste des guerres de l'Antiquité et du XVIIIe siècle. Il a notamment publié La pensée stratégique (PUF) et a collaboré au Dictionnaire de la pensée stratégique (Larousse).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Hervé Drévillon
Plus d'informations sur Thierry Widemann