Danser en 68
EAN13
9782377690480
ISBN
978-2-37769-048-0
Éditeur
DEUXIEME EPOQUE
Date de publication
Collection
LINEARIS
Nombre de pages
192
Dimensions
2 x 1 x 2 cm
Poids
320 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Danser en 68

Deuxieme Epoque

Linearis

Offres

Les acteurs, les œuvres et les pratiques en danse n’ont pas été étrangers aux « années 68 ». Aucun ouvrage, dans la large
bibliographie consacrée à ce moment politique et culturel intense à l’échelle internationale ne s’est intéressé aux champs
chorégraphiques. Ils s’y révèlent pourtant complexes, audacieux, inventifs, militants, parfois radicaux, explosifs, mais aussi
contradictoires et souterrains.
À travers une série d’études menées par des chercheurs de nombreux pays, cet ouvrage développe une perspective internationale.
En faisant varier les échelles, il rend compte des spécificités locales, nationales autant que des circulations des références, des
répertoires dansés mais aussi des répertoires d’actions, des représentations, des préoccupations et des contestations.
En mettant en regard différents contextes nationaux (Japon, États-Unis, Allemagne, Brésil, Argentine, Algérie, France, Italie,
Cuba, U.R.S.S.), apparaissent des niveaux d’adhérence plus ou moins forte au moment 68 révélant la concordance, la disjonction
ou la persistance des temps politiques, sociaux, culturels et esthétiques. L’ouvrage interroge quatre dimensions dans ces années
68 : les mémoires des guerres et la (dé)construction des corps ; les stratégies de résistance chorégraphiques et les modes
d’émancipation des danseurs ; les contre-cultures gestuelles et les militances diffuses ; les pouvoirs institutionnels des compagnies
nationales et les contre-pouvoirs des collectifs comme des sujets. Cet ouvrage croise esthétique, histoire culturelle, histoire sociale,
anthropologie, et diverses pratiques en danse (« classique », « moderne », « jazz », « butô », « contemporain »,
« traditionnelles »). Autant de modes d’entrée qui traitent des contextes différents : danser après-guerre, danser sous les
dictatures, danser pendant la Guerre froide, danser en mai-juin 68, danser pour les Indépendances, danser en écho des luttes
(pacifiste, anti-impérialiste, anti-colonialiste, anti-raciste, féministe, homosexuelle, écologiste).
S'identifier pour envoyer des commentaires.