Le pays du lac
EAN13
9782843140051
ISBN
978-2-84314-005-1
Éditeur
Loco Éditions
Date de publication
Nombre de pages
472
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
690 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le pays du lac

Loco Éditions

Offres

Guidé par le souvenir d’une femme à corps de serpent, aperçue à l’automne 1976 dans une baraque de la foire de Negreni (Transylvanie),
Emmanuel Raquin-Lorenzi entreprend d’explorer les divers ordres de représentation et d’expression qu’on peut recueillir parmi les populations du bassin des trois Cris (le Rapide, le Noir et le Blanc), rivières de montagne qui délimitent le pays du Lac, au nord-ouest des Carpates roumaines.
Une enquête ethnographique de terrain menée pendant plus de vingt ans permet au narrateur de conter sa progressive découverte des mouvements de pensée propres aux populations mélangées de ce vieux pays.
Ces chemins le conduisent à découvrir de quasi-rituels, comme celui de la reine des moissons qui ne cesse pendant quelques jours de parcourir sans s’arrêter le village, les champs et les pâturages, mais vient rendre hommage à une fille-chêne attachée à sa clairière.
Il rencontre ainsi de belles figures; le grand Ioan, berger de Delani, son meilleur informateur ; Marika, la rieuse, dont le rire, ombré par la mort
de sa fille, apaise ou exaspère la douleur des deuils ; Petru le sourcier qui vit parmi les rochers ; Emeder, le merveilleux Tsigane qu’on appelle au printemps pour qu’il installe ses miroirs dans des fermes au bord des bois...
Ce livre propose en fin d’ouvrage une petite anthologie de textes d’écrivains
de ce pays.

Deux niveaux de photographies parcourent Le Pays du Lac : les unes, illustration classique du discours ethnographique, reproduites le plus souvent dans le texte, documentent objets et choses, scènes ou lieux analysés au cours des enquêtes ; les autres interviennent comme une suite autonome, hors texte, sans commentaire, sans rapport direct au discours ethnographique ni aux textes littéraires, y insérant des routes, des ombres, des eaux, des paysages, quelques regards...
S'identifier pour envoyer des commentaires.