L'amie américaine
EAN13
9782234088733
ISBN
978-2-234-08873-3
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
La Bleue
Nombre de pages
300
Dimensions
22 x 13 x 2 cm
Poids
366 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Raconter l’existence d’Helen Scott, c’est ouvrir le livre du rire et de l’oubli : cette femme que plus personne ne connaît aujourd’hui a marqué son entourage par sa fantaisie, son humour, son intelligence. Son destin fut romanesque, mais elle est demeurée dans l’ombre des artistes qu’elle a accompagnés. Serge Toubiana part sur sa trace, et raconte.
Les années d’enfance, avec un père journaliste russe, ayant migré aux États-Unis au début du XXe siècle, expédié en URSS pour couvrir les années révolutionnaires, et qui devient agent double. Une adolescence, dans les années 1930, passées dans divers lycées parisiens, où elle fait les quatre cents coups mais apprend le français. Une jeunesse, pendant la guerre à seconder le réseau de la Résistance française. Des convictions communistes, qui la font recruter par un agent soviétique dans les années 1940.
Et puis, comme une seconde jeunesse, alors qu’elle travaille au French Film Office à New York, la rencontre « coup de foudre » de François Truffaut. Il vient défendre aux États-Unis Les Quatre Cents Coups, qui ont triomphé à Cannes. Débute une amitié fascinante, tendre et torturée, qui durera 25 ans, où Helen Scott devient indispensable (il est « ma truffe », elle est « ma chère Scottie »). Par une intuition, une sensibilité et une gaieté hors du commun, elle fait rayonner toute la génération de la Nouvelle Vague sur les écrans américains – Godard, Resnais et d'autres. Elle participe à la fameuse rencontre entre Truffaut et Hitchcock, à Hollywood, jonglant entre le français et l’anglais, riant aux plaisanteries tout en les traduisant, instaurant une intimité joyeuse entre ces deux géants.
Serge Toubiana, qui est le biographe de Truffaut, passe de l’autre côté du miroir : ces années d’ébullition artistique, mais aussi d’enjeux de carrière, dans un New York bien différent de celui d’aujourd’hui, donnent à ce récit un cadre captivant. Où la grande Histoire est d’abord une histoire de rencontres.
Helen Scott repose au Cimetière Montmartre, à quelques mètres de François Truffaut.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Serge Toubiana