Ce que je ne veux pas savoir
EAN13
9782364684508
ISBN
978-2-36468-450-8
Éditeur
Éditions du Sous-sol
Date de publication
Collection
Feuilleton non-fiction
Nombre de pages
144
Dimensions
20 x 12 x 1 cm
Poids
206 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ce que je ne veux pas savoir

Prix Femina étranger 2020

De

Éditions du Sous-sol

Feuilleton non-fiction

Offres

Deborah Levy revient sur sa vie. Elle fuit à Majorque pour réfléchir et se retrouver, et pense à l’Afrique du Sud, ce pays qu’elle a quitté, à son enfance, à l’apartheid, à son père – militant de l’ANC emprisonné –, aux oiseaux en cage, et à l’Angleterre, son pays d’adoption. À cette adolescente qu’elle fut, griffonnant son exil sur des serviettes en papier. Telle la marquise Cabrera se délectant du “chocolat magique”, elle est devenue écrivaine en lisant Marguerite Duras et Virginia Woolf. En flirtant, sensuelle, avec les mots, qui nous conduisent parfois dans des lieux qu’on ne veut pas revoir. Ce dessin toujours inédit que forme le chemin d’une existence.
Ce que je ne veux pas savoir est une œuvre littéraire d’une clarté éblouissante et d’un profond secours. Avec esprit et calme, Deborah Levy
revient sur ce territoire qu’il faut conquérir pour écrire. Un livre talisman sur la féminité, la dépression, et la littérature comme une opération à cœur ouvert.
Prix Fémina Etranger 2020
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
11 novembre 2020

PRIX FEMINA ETRANGER 2020

Grâce à une construction subtile, ce premier récit d'une trilogie autobiographique n'en prend pas la forme habituelle. L'auteur ressort les moments clés de son existence pour en faire le point de départ d'une réflexion sur le métier d'écrivaine. Le récit ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

30 septembre 2020

Autobiographie cinglante et féministe. Nécessaire ! - Guillaume -

Lire la suite

11 septembre 2020

Coup de cœur de la chouette

Premier volet d’un récit autobiographique éclatant qui raconte une enfance au milieu de l’apartheid. L'écriture est intense et libératrice. On reste avec l’envie de savourer encore la plume irrévérente de Deborah Levy... et c'est d'ailleurs possible puisque le volume 2 ...

Lire la suite

4 septembre 2020

delicieux et irrévérent

Premier volet d’un récit autobiographique éclatant qui raconte une enfance au milieu de l’apartheid. Écriture intense et libératrice. On reste avec l’envie de savourer encore la plume irrévérente de Deborah Levy

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Deborah Levy