EAN13
9782381350288
ISBN
978-2-38135-028-8
Éditeur
Éditions Vega
Date de publication
Nombre de pages
318
Dimensions
23 x 16 x 2 cm
Poids
740 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

En lisant ou relisant Michelet, l'impression est que tout l'élan qui a fait surgir le féminisme dans notre temps et qui s'accomplit aujourd'hui dans le culte rendu à la sorcière, à la femme sauvage, au Féminin sacré ou guerrier, est né chez lui, dans les pages d'un livre fou, publié pour la première fois en 1862, un livre de poésie et de rage à nul autre pareil. Un livre fou puisque pour écrire cet hommage vibrant à l'insoumission de la femme, à la sorcière qui sommeille en elle, il fallait s'en prendre frontalement à l'Eglise qui " n'a pas assez de bûchers contre l'infortunée ", une Eglise qui régnait en maître sur les esprits et sur un pouvoir dont elle armait le bras. Aux yeux du clergé, la sorcière était la résurgence de tout ce que l'Eglise haïssait de l'héritage des temps passés, une certaine forme de paganisme et une dévotion à la nature.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jules Michelet
Plus d'informations sur Jean-Philippe de Tonnac