La Révolution brune: La société allemande sous le IIIe Reich (1933 - 1939)
EAN13
9782251451572
ISBN
978-2-251-45157-2
Éditeur
Belles Lettres
Date de publication
Collection
Le goût des idées
Nombre de pages
435
Dimensions
19 x 13 x 3 cm
Poids
584 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Révolution brune: La société allemande sous le IIIe Reich (1933 - 1939)

Belles Lettres

Le goût des idées

Offres

Avec La Révolution brune, de David Schoenbaum, l’étude du nazisme est passée au stade scientifique, à la froide objectivité de données sociologiques et quantitatives. 1933, date de l’accession de Hitler au pouvoir, plus que 1918, date de la déposition de Guillaume II, marque le début réel d’un processus de « modernisation » de l’Allemagne traditionnelle. Arrivé au pouvoir avec une idéologie prônant le retour à la terre et à la petite entreprise, plus généralement à une image mythique de l’Allemagne médiévale, féodale ou barbare, le régime nazi accéléra dans la pratique le processus de transformation du pays en une société industrielle moderne, n’empêchant finalement ni l’exode rural, ni la liquidation de la petite entreprise, ni le travail féminin, « démocratisant », mieux que ne l’avait fait la République, l’armée et les administrations, en noyant les élites aristocratiques et bureaucratiques traditionnelles sous un flot d’arrivisme petit-bourgeois. En 1945, terme du processus, année zéro d’une nouvelle Allemagne, la vieille Prusse a cessé d’exister. Paradoxalement, le nazisme a créé les conditions d’exercice du régime démocratique stable qu’est la République fédérale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.