EAN13
9782355262029
ISBN
978-2-35526-202-9
Éditeur
Nouvelles éditions Lignes
Date de publication
Collection
REVUE LIGNES
Nombre de pages
200
Dimensions
21 x 16 x 1 cm
Poids
298 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Revue Lignes N°65

Etats de l'exception

Nouvelles éditions Lignes

Revue Lignes

Offres

C’est à partir de mots le plus souvent que se constituent les questionnements collectifs de Lignes, qu’en tout cas ils peuvent commencer à se formaliser. « Exception » servira à désigner le questionnement de celui-ci.
« Exception » au pluriel donc pour toutes celles qui sont apparues, inédites pour certaines, dont la somme et la simultanéité dessinent des circonstances sanitaires-politiques sans précédent. Parce que la question est des circonstances en effet, avant d’être celle de ce qu’il en résulte : celles d’une pandémie, nul n’en doute. Nul ne doute sérieusement qu’il ait fallu lui faire face, ni qu’il faille le faire encore, et par les moyens peut-être avec lesquels il lui a été fait face, plus ou moins les plus efficaces (c’est une autre affaire). Pas de suspicion de complot ou de conspiration donc au principe de ce numéro, cela dit pour couper court.
« Exception » au singulier aussi pour « état d’exception » bien sûr, concept hautement inflammable à manipuler avec la plus extrême précaution. Sur lequel il faut bien revenir cependant, partant de Benjamin peut-être plutôt que de Schmitt.
Singulier ou pluriel, le fait n’en est pas moins que de nouvelles procédures de contrôle et de surveillance auront été expérimentées à la faveur de cette situation certes sanitaire, dont on est justifié de penser qu’elles resserviront au prétexte de n’importe quelle autre, dont la justifiabilité sera cette fois douteuse (par exemple, ce que la crise sanitaire autorise aujourd’hui, la crise climatique ne l’autorisera-t-elle pas davanatge demain ?). Tant de docilité disponible, la tentation ne manquera pas de s’en resservir. D’autant qu’à ces suspensions (supposément) temporaires des libertés pour raison sanitaire, se superposent des tentatives de restrictions définitives de celles-ci, pour raisons sécuritaires cette fois (la loi dite de « sécurité globale » en France)
Frédéric Neyrat & Michel Surya
S'identifier pour envoyer des commentaires.