Les filles de l'ouragan, roman
EAN13
9782848761992
ISBN
978-2-84876-199-2
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
329
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
427 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les filles de l'ouragan

roman

De

Traduit par

Philippe Rey

Littérature étrangère

Indisponible

Ce livre est en stock chez 3 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Elles sont nées le même jour, dans le même hôpital, dans des familles on ne peut plus différentes.

Ruth est une artiste, une romantique, avec une vie imaginative riche et passionnée.

Dana est une scientifique, une réaliste, qui ne croit que ce qu’elle voit, entend ou touche.

Et pourtant ces deux femmes si dissemblables se battent de la même manière pour exister dans un monde auquel elles ne se sentent pas vraiment appartenir.

Situé dans le New Hampshire rural et raconté alternativement par Ruth et Dana, Les Filles de l’ouragan suit les itinéraires personnels de deux « sœurs de naissance », des années 1950 à aujourd’hui. Avec la virtuosité qu’on lui connaît, Joyce Maynard raconte les voies étranges où s’entrecroisent les vies de ces deux femmes, de l’enfance et l’adolescence à l’âge adulte – les premières amours, la découverte du sexe, le mariage et la maternité, la mort des parents, le divorce, la perte d’un foyer et celle d’un être aimé – et jusqu’au moment inéluctable où un secret longtemps enfoui se révèle et bouleverse leur existence.

C’est un roman sur la culture des fraises et la conscription pour le Vietnam ; sur l’élevage des chèvres et les rêves vains de fortune vite gagnée ; sur l’amour de la terre et l’amour d’un père ; sur des individus qui, sans cesser de se chérir, peuvent soudain se blesser profondément. Les Filles de l’ouragan est surtout une histoire sur les liens qui constituent une famille, un foyer, sur la force dévastatrice de l’amour qui s’achève, et l’apaisement qu’apporte le pardon.

Auteur de plusieurs romans et essais (dont Long week-end), collaboratrice de multiples journaux, radios et magazines, Joyce Maynard, 57 ans, vit désormais entre la Californie et le Guatemala.

Surnommée lors de ses débuts fracassants en 1972 la Françoise Sagan américaine, elle est également connue pour sa relation avec J.D. Salinger alors qu’elle avait 18 ans, relation douloureuse sur laquelle elle est revenue dans son autobiographie vingt ans plus tard (Et devant moi, le monde).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

4 juin 2013

Etats-Unis, New Hampshire. Neuf mois après un ouragan, Dana Dickerson et Ruth Plank naissent le même jour dans le même hôpital. Connie Plank la mère de Ruth sa cadette parle de Dana comme sa soeur d'anniversaire et veut maintenir un ...

Lire la suite

3 septembre 2012

touchant

Ruth et Dana sont nées le même jour. Leurs parents n'ont rien en commun: les parents de Dana sont artiste pour l'un et inventeur raté pour l'autre alors que ceux de Ruth sont fermiers. Et pourtant, bien que la famille ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Joyce Maynard
Plus d'informations sur Simone Arous