La variation linguistique dans les langues de l'Italie préromaine, Actes du Vie Séminaire sur les langues de l'Italie préromaine
EAN13
9782356680211
ISBN
978-2-35668-021-1
Éditeur
"Maison de l'Orient et de la Méditerranée"
Date de publication
Collection
SERIE LINGUISTI (7)
Nombre de pages
188
Dimensions
16 x 1 cm
Poids
350 g
Langue
castillan, espagnol
Code dewey
410
Fiches UNIMARC
S'identifier

La variation linguistique dans les langues de l'Italie préromaine

Actes du Vie Séminaire sur les langues de l'Italie préromaine

Édité par

"Maison de l'Orient et de la Méditerranée"

Serie Linguisti

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
La question de la variation, qui est au centre de la réflexion linguistique de ces dernières années, a suscité l'intérêt croissant des spécialistes des langues de l'Italie ancienne. Toutefois, en raison des difficultés spécifiques à ces langues et à leurs corpus respectifs – rareté et/ou caractère fragmentaire de la documentation, contenu généralement stéréotypé,
difficultés herméneutiques, problèmes de datation, etc. –, la perspective dialectologique n'a certainement pas reçu son développement maximal et le dossier mérite d'être rouvert, car la documentation écrite, essentiellement épigraphique, en dépit de ses lacunes et de ses imperfections dans la notation des faits linguistiques, nous donne accès à de nombreux phénomènes de variation, non seulement diachroniques, mais aussi diatopiques, diastratiques et diamésiques.
Les contributions réunies dans ce volume, qui rassemble les textes issus de communications proposées lors du IVe Séminaire sur les langues de l'Italie préromaine de l'Université Lumière‑Lyon 2, tentent de résoudre ces problèmes épineux à la fois en proposant une réflexion générale sur les méthodes à mettre en oeuvre et en se fondant sur des études de cas
documentées et rigoureuses. La variété tant des langues abordées (étrusque, latin, falisque, dialectes sabelliques et sicule sont pris ici en considération) que des approches retenues offre ainsi au lecteur une mise au point complète sur cette question essentielle, susceptible
d'intéresser aussi bien les spécialistes de l'Italie préromaine (philologues, linguistes, épigraphistes et historiens) que ceux qui se préoccupent de linguistique variationnelle, notamment dans son application à des langues à corpus clos.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gilles Van Heems