Une chemise pleine de taches, Conversations avec Anteos Chrysostomidis
EAN13
9782356541123
ISBN
978-2-35654-112-3
Éditeur
Ypsilon
Date de publication
Nombre de pages
160
Dimensions
17,1 x 11,6 x 1 cm
Poids
138 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une chemise pleine de taches

Conversations avec Anteos Chrysostomidis

Ypsilon

Offres

En mai 1998, en Italie, Antonio Tabucchi rencontre Anteos Chrysostomidis – le traducteur grec de huit de ses ouvrages – et se lance dans une longue confession sur lui-même et les livres qu’il a écrits. La conversation se poursuit en Grèce et touche d’autres sujets, comme la politique, le cinéma, les genres littéraires, les principes moraux du droit européen contemporain, et le vin de Santorin, et d’autres personnalités, comme Pessoa et Cavafy, Fellini, Pasolini, Camus et Blanchot. L’écrivain et son traducteur finissent par discuter, parmi tant de choses, d’une chemise pleine de taches, Tabucchi faisant l’éloge des taches, en particulier de celle d’huile d’olive, sa préférée ! De Vecchiano en Toscane à Delphes en Phocide, ce dialogue devient un livre qui s’adresse aussi bien aux lecteurs et lectrices qui aiment et admirent déjà l’oeuvre de Tabucchi qu’à celles et ceux qui n’ont pas encore rencontré les écrits de l’une des principales figures littéraires contemporaines italiennes.
Dix chapitres aux titres évocateurs composent ce livre : 1. Les années d’enfance. Les racines anarcho-socialistes. 2. La Dolce Vita de Fellini. Et autres amours cinématographiques. 3. Paris. Camus, Gadda et les autres. Et un énigmatique « Bureau de tabac ». 4. Les débuts. Tabucchi écrivain. 5. Les trois premiers livres. Les balles de tennis et Pessoa. 6. Des débris de Porto Pim à l’Ange noir. Et quelques mots sur le terrorisme. 7. L’hallucination, le rêve, le délire dans trois livres. 8. Deux livres optimistes. Et une discussion sur la responsabilité individuelle. 9. Intellectuels et pouvoir. 10. La littérature va où elle veut. Précédés d’un prologue du traducteur et suivit de deux post-scriptum de l’auteur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.