Oeuvres tome 14, La voix du socialisme
EAN13
9782213725093
ISBN
978-2-213-72509-3
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Divers Histoire (1)
Nombre de pages
704
Dimensions
23,5 x 15,4 x 3,6 cm
Poids
1006 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Oeuvres tome 14

La voix du socialisme

De

Fayard

Divers Histoire

À paraître

Autre version disponible

La période du 1er  juin 1910 au 30  septembre 1912 met le Jaurès de la maturité aux prises avec son siècle.
Sur le plan international, le danger de la guerre se précise avec l’ouverture de conflits dans les Balkans. Les possibilités d’affronte­ments sanglants entre nationalités prennent corps, ainsi que les rivalités et les ambitions des grandes puissances. La recherche de solutions alternatives pour la paix laisse simultanément entrevoir une voie vers la coopération européenne. Autant d’éléments qui nourrissent les discours et écrits de Jean Jaurès dont la stratégie internationale dépasse le cadre européen : nationalisme hindou et propositions américaines d’arbitrage, par exemple.
En politique intérieure, Jaurès s’attelle à la grande bataille pour la Représentation proportionnelle (RP) qui soulève la question des alliances et, en filigrane, de la conception de la République et de la démocratie. Un combat de plus, en ces années de luttes, marquées par la grève des cheminots ou la poursuite des débats sur les retraites, qui mettent en jeu droits des travailleurs et prémices de l’État social. Dans les congrès nationaux et internationaux se forgent également les contours de l’identité socialiste au gré des controverses, sur le rapport à entretenir avec la franc-maçonnerie, le syndicalisme, ou sur la position de L’Humanité, journal du parti ou journal socialiste.
À l’heure où les menaces s’accumulent, où se pose la question des chemins à suivre pour le mouvement ouvrier, Jaurès incarne plus que jamais la voix du socialisme.
 
Édition préparée sous la direction de Marion Fontaine, professeure des universités à Sciences Po, en collaboration avec Alain Chatriot, professeur des universités à Sciences Po, Fabien Conord, professeur des universités à Clermont-Ferrand, et Emmanuel Jousse, maître de conférences à Sciences Po Lyon.
S'identifier pour envoyer des commentaires.