Féerie générale
EAN13
9782823600032
ISBN
978-2-8236-0003-2
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
256
Dimensions
20,4 x 14 x 2,2 cm
Poids
344 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Une petite fille déteste la finance et préfère peindre des chevaux ; des artistes investissent les casernes ; un universitaire ne parvient pas à achever sa thèse sur l'héroïsme contemporain ; une jeune musulmane choisit pour devise: Une cascade de glace ne peut constituer un mur infranchissable ... Ainsi sont les protagonistes de Féerie générale : récalcitrants à l'égard de ce qui menace leur liberté, prompts à se glisser dans les interstices du réel pour en révéler les absurdités.
A partir de quelques échantillons prélevés dans les médias, ce livre mêle humour et érudition pour aborder - entre autres - le rôle de l'argent, la démilitarisation de l'Europe, la question du voile, le bonheur écologique. Il " fait littérature " avec une langue actuelle, écrite et orale, et celle des forums internet : " J'ai souvent eu l'impression, en écrivant ce livre, d'emprunter des discours tout faits comme on louerait des voitures pour le plaisir de les rendre à l'autre bout du pays complètement cabossées ", nous confie l'auteur.
Emmanuelle Pireyre poursuit ici sa réflexion sur l'époque, dans un pastiche éblouissant des discours – savants, publicitaires, sociologiques - dont elle détourne les clichés. Cet écrivain-corsaire aborde les lieux communs avec une jubilation communicative et propose une radiographie de la conscience européenne en ce début de 21e siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

6 avril 2013

Féerie loufoque

Lauréate du dernier Prix Médicis pour " Féerie générale ", Emmanuelle Pireyre déclarait peu après sa nomination : « Je viens de la poésie et inventer des formes ne me fait pas peur_._ » Il suffit, pour s’en convaincre, de ...

Lire la suite

10 novembre 2012

Mais d’où vient que ce drôle de livre se lit avec autant de plaisir ? Il ne ressemble à aucun autre, il ne ressemble même à rien, serais-je tentée de dire, avec son côté décousu, son montage improbable de vignettes ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Emmanuelle Pireyre