MONDE SELON MOI (LE)
EAN13
9782351640623
ISBN
978-2-35164-062-3
Éditeur
Chiflet et cie
Date de publication
Collection
Chiflet et Cie
Nombre de pages
189
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
245 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
847
Fiches UNIMARC
S'identifier

Monde Selon Moi (Le)

De

Traduit par

Chiflet et cie

Chiflet et Cie

Indisponible
Dans ce livre, le célèbre humoriste Jerry Seinfeld livre toutes ses pensées sur la vie quotidienne (amour, rencontres, voyages, argent, etc.), le tout sur un ton forcément décalé, pertinent et surtout extrêmement drôle.
Ce sont des textes qu'il a joués sur scène pendant des années et qui ont fait de lui la star incontestée du stand-up dans le monde, l'imposant comme la référence de tous les humoristes français adeptes du genre, de Jamel à Gad Elmaleh (qui signe ici la préface de celui qu'il considère comme le " maître absolu de l'humour ").Chaque pensée est pétrie d'humour et d'originalité, et nul doute qu'après avoir lu ce livre, vous verrez les petits détails de la vie sous un angle nouveau !
EXTRAITS : On nous montre comment, avec les détergents actuels, on peut enlever des taches de sang. Mais il est probable qu'avec un t-shirt couvert de sang, notre souci premier ne soit pas de faire partir la tache mais plutôt de trouver un endroit pour cacher le corps.
Un rendez-vous amoureux, c'est beaucoup de stress et de pression. Mais qu'est-ce qu'un rendez-vous amoureux, vraiment, si ce n'est un entretien d'embauche qui dure toute la nuit ? La seule différence entre un rendez-vous et un entretien d'embauche, c'est qu'il y a très peu de chances qu'au cours d'un entretien, on finisse nu à la fin. " Bon, Bill, le patron pense que vous êtes l'homme de la situation. Pourquoi ne pas vous déshabiller et rencontrer vos futurs collègues ? "
À New York, les gens tueraient leur voisin pour trouver une place de parking, parce qu'ils se disent : " Si je n'arrive pas à me garer ici, je ne trouverai peut-être jamais une autre place. Je chercherai pendant des mois jusqu'à ce que quelqu'un parte aux Hamptons ". Parce que tout le monde sait bien qu'à New York il y a beaucoup plus de voitures que de places de parking. On voit tout le temps des gens rouler à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. C'est un jeu de chaises musical à grande échelle, sauf que tout le monde s'est assis en 1964.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christiane Courbey