Fables du temps, Sur le fil
EAN13
9782707322821
ISBN
978-2-7073-2282-1
Éditeur
Les Éditions de Minuit
Date de publication
Collection
Essais
Séries
Fables du temps
Nombre de pages
91
Dimensions
1 x 1 x 0 cm
Poids
122 g
Langue
français
Code dewey
700.1
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Fables du temps
L’artiste est inventeur de temps. Il façonne, il donne chair à des durées jusqu’alors impossibles ou impensables : apories, fables chroniques.

Le Temps scellé, une sculpture de Pascal Convert, a fait partie d’une grande exposition ayant le chef-d’œuvre pour thème. On s’interroge sur les tensions qui surgissent alors entre l’autorité de l’œuvre (créatrice de valeur) et l’inestimable modestie du travail (qui comporte, chez Convert, un aspect archivistique et historien). On s’interroge aussi sur les tensions inhérentes à Queen and Country, une œuvre de Steve McQueen sur la guerre d’Irak, et où se révèle la position sur le fil de l’artiste dans le monde politique. Histoire de relire aussi les phrases de Jean Genet sur le funambule, cet être qui danse avec le temps qui le tuera pour sûr.

TABLE DES MATIÈRES

L’ŒUVRE

SANS CHEF

Pascal Convert : Le Temps scellé, 2009. Paradoxes de la notion de chef-d’œuvre et question des limites. De l’exception au paradigme et à la règle (5). — L’œuvre en sa fonction heuristique, ou l’œuvre « sans queue ni chef ». Déterritorialisation, ou l’infixable valeur. Une œuvre capable de décevoir la quiddité de l’art et le capital spectaculaire (7). — Inépuisable, inestimable. Reposer ailleurs, « pour autrui » et non « pour soi », la question de la valeur. Walter Benjamin : quand « l’interruption de la carrière artistique représente une part essentielle » de l’œuvre elle-même. Pasolini vs Warhol (10). — Calme bloc de cristal brisé. Travailler « pour autrui » : faire migrer le travail plastique vers les dimensions critique, civique, documentaire, politique, anthropologique, historique. Force de l’art et connaissance partagée : l’hétérotopie (13).

COMMÉMORER

SUR LE FIL

Steve McQueen : Queen and Country, 2003-2010. L’artiste est-il souverain ? Georges Bataille et l’équivoque de la culture (19). — « Sur le fil », ou le beau risque. La ligne et l’écheveau, le lien et la tranche, la tenue et la cassure, la voie et l’égarement (22). — Un « artiste officiel » pour la guerre d’Irak :

l’impossibilité de voir (24). — Forme mineure et forme commémorative : une oraison funèbre en timbres-

poste (27). — L’exigence et l’aporie : l’artiste face à l’institution (30). — Souveraineté, servitude : l’artiste « accueilli » et « méconnu » (32). — Une citoyenneté critique ? Prendre parti, prendre position. Le litige de mémoire (35). — Guerre et art, entre l’archaïque et le postmoderne. Une réflexion « médiale » (38). — Le timbre-poste, forme mineure, survivante, allégorique. Aby Warburg et Walter Benjamin philatélistes (43). — L’artiste comme artificier, l’auteur comme producteur. « Working with people » et « le peuple qui manque » selon Gilles Deleuze. Danse sur le fil et regard terre à terre (49).

Note bibliographique

Table des figures
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Georges Didi-Huberman