Oeuvres complètes / Platon., 5, Œuvres complètes. Tome V, 2e partie: Cratyle, Cratyle
EAN13
9782251002194
ISBN
978-2-251-00219-4
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Collection des universités de France Série grecque
Séries
Oeuvres complètes / Platon. (5.2)
Nombre de pages
232
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
242 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
888.01
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Oeuvres complètes / Platon.
Il n'est pas de dialogue de Platon qui ait suscité chez les modernes plus de discussions que Cratyle. Quel est le but de ce dialogue? Quelle conception de langage en découle? Contre quelles écoles le texte s'érige-t-il?. Autant de questions qui divisent la critique et rendent la lecture de ce dialogue passionnante. Cratyle à l'image du langage dont il traite est inépuisable et se termine justement par la promesse d'un nouvel entretien entre les trois protagonistes Socrate, Hermogène et Cratyle, disciple d'Héraclite qui fut sans doute l'un des maîtres de Platon. Y a-t-il une justesse des noms comme le soutient Cratyle ou bien le langage est-il une convention arbitraire? Socrate devrait trancher, mais préfère éviter le dogmatisme et se contente de montrer les apories des deux théories, usant en maître des armes du langage, depuis les étymologies jusqu'à la parodie en passant par l'ironie.

Notre édition présente à part ce dialogue particulièrement riche tant sur le plan littéraire que sur le plan philosophique. La notice introductive propose un résumé général du propos, nourrie de judicieuses pistes de lecture. Les protagonistes et leurs « modèles » historiques vraisemblables sont analysés, tandis que le dialogue est ressaisi sur la pensée de Platon. Les hypothèses sur la datation sont discutées et argumentées. Le dialogue se situerait entre Le Banquet et Euthydème, c'est-à-dire entre 386 et 385. Les nombreuses allusions littéraires, à Homère notamment, sont expliquées et développées. Des notes éclairent la lecture.
S'identifier pour envoyer des commentaires.