Revue Réseaux Volume 181/2013 : Militantisme en réseaux
EAN13
9782707177025
ISBN
978-2-7071-7702-5
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
REVUE RESEAUX (RSX 000181)
Nombre de pages
230
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
363 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Revue Réseaux Volume 181/2013 : Militantisme en réseaux

De

La Découverte

Revue Reseaux

Offres

La littérature consacrée aux usages d'Internet et des réseaux sociaux dans les mouvements sociaux s'est considérablement étendue avec les révolutions arabes et les mouvements démocratiques qui ont marqué le début des années 2010. Ce numéro 181 fait le point sur les recherches les plus récentes.
La littérature consacrée aux usages d'Internet et des réseaux sociaux dans les mouvements sociaux s'est considérablement étendue avec les révolutions arabes et les mouvements démocratiques qui ont marqué le début des années 2010. Un débat animé et teinté de déterminisme technologique s'est développé sur l'ampleur du rôle des réseaux sociaux dans ces mouvements qui ont parfois été qualifiés de " révolutions 2.0 " (Ghonim, 2012). Trois ans après le début de cette vague de mobilisations, trois constats s'imposent. En premier lieu, l'usage d'internet n'a pas conduit à une domination des actions et mouvements virtuels qui auraient pris le pas sur les mobilisations dans " l'espace physique ". Au contraire, depuis 2011, l'occupation d'espaces publics urbains et, en particulier, de places symboliques, est au coeur de ces mouvements. Deuxièmement, alors qu'internet est un espace virtuel global, les usages des réseaux sociaux par les activistes ont davantage contribué à construire des mouvements nationaux, voire locaux. Troisièmement, les réseaux sociaux et internet n'ont pas remplacé les mass media. C'est quand ils se sont articulés à ces derniers que les media alternatifs militants ont eu le plus large écho. Ces constats ne conduisent pas à minimiser l'impact des nouvelles technologies et des réseaux sociaux sur les acteurs et les sociétés contemporains, ils invitent à décentrer le regard pour le porter sur l'intersection et l'articulation de l'action en ligne et hors ligne, de la participation sur internet et sur les places.
S'identifier pour envoyer des commentaires.