L'oubli et ses vertus
EAN13
9782226245779
ISBN
978-2-226-24577-9
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
A.M.PSYCHOLOGIE
Dimensions
22 cm
Poids
322 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

l'oubli a mauvaise presse. À l'heure où on ne parle que de mémoire, collective ou individuelle, de remémoration et de célébration, l'auteur, psychanalyste, montre que l'oubli est loin d'être aussi négatif qu'il n'y paraît.
Faisant la part de la neurobiologie dans les mécanismes de l'oubli, il distingue l'oubli comme fait et l'oubli comme fonction vitale. Il met à mal l'idée selon laquelle le bébé enregistrerait tout et celle supposant qu'il faudrait absolument se souvenir, comme si l'amnésie infantile n'avait pas ses vertus. Il aborde bien sûr la place de l'oubli dans le processus de deuil et traite remarquablement de la fonction de l'oubli dans la vieillesse en appelant au passage à refonder l'approche des personnes âgées.
Il interroge également le culte de la mémoire, à la fois position de la psychanalyse avec son appel à la remémoration systématique mais aussi celui de la mémoire collective avec l'invention récente du "devoir de mémoire"
Ce livre est un éloge de l'oubli dans sa fonction vitale et dynamique. C'est une force positive, qui permet de désencombrer, et qui est ouverte sur l'avenir ; le souvenir fossilise, l'oubli réintroduit de la fluidité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

30 avril 2014

Un essai qui nous donne les clés de l'oubli

Le psychiatre et psychanalyste Simon-Daniel Kipman interroge la signification de nos oublis : que nous montrent-ils et que nous cachent-ils ? Que trouvons-nous à force de chercher des mots insaisissables, des instants dont le souvenir s'est évanoui ? A partir ...

Lire la suite