Avec ceux du FN un sociologue au Front national, un sociologue au Front national
EAN13
9782707140487
ISBN
978-2-7071-4048-7
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
ENQUETE TERRAIN
Nombre de pages
300
Dimensions
22 x 13 x 3 cm
Poids
372 g
Langue
français
Code dewey
324.244
Fiches UNIMARC
S'identifier

Avec ceux du FN un sociologue au Front national

un sociologue au Front national

De

La Découverte

Enquete Terrain

Offres

De 1996 à 1999, Daniel Bizeul a participé aux activités d'un groupe de militants du FN de la région parisienne. Tirant les leçons de cette expérience singulière, il restitue les motivations complexes de leur engagement et explique comment ils le vivent et le justifient au quotidien. Refusant, par principe, de céder à la diabolisation, Daniel Bizeul fait ici la preuve que la sociologie peut activement contribuer à comprendre le " phénomène FN ".
Le Front national est régulièrement dénoncé comme un parti dangereux pour la démocratie, et ses militants sont souvent assimilés à des " racistes " ou à des " fascistes ". Ce jugement laisse pourtant sans réponses des questions qui sont brutalement redevenues actuelles en 2002 : pourquoi une fraction non négligeable de l'électorat accorde-t-elle ses voix aux candidats du FN et à son leader ? Par quels mécanismes une organisation politique aussi combattue peut-elle disposer d'adeptes convaincus ? Comment ceux-ci préservent-ils une image positive d'eux-mêmes ? De 1996 à 1999, Daniel Bizeul a participé aux activités d'un groupe de militants du FN de la région parisienne. Tirant dans cet ouvrage les leçons de cette expérience singulière, il donne les clés de la force d'attraction de ce parti. En retraçant la diversité des trajectoires sociales de ses militants, il restitue les motivations complexes de leur engagement et explique comment ils le vivent et le justifient au quotidien. Il met aussi en évidence le rôle actif de la propagande diffusée par les cadres dirigeants ainsi que leur capacité à exploiter politiquement le désarroi d'une partie de la population (désespérance sociale, volonté de revanche, sentiment d'injustice, etc.). Refusant, par principe, de céder à la diabolisation, Daniel Bizeul fait ici la preuve que la sociologie peut activement contribuer à comprendre le " phénomène FN ".
S'identifier pour envoyer des commentaires.