REVUE CRITIQUE 804 - généralités philo
EAN13
9782707323910
ISBN
978-2-7073-2391-0
Éditeur
Les Éditions de Minuit
Date de publication
Collection
Revue Critique (804)
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
114 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

REVUE CRITIQUE 804 - généralités philo

Les Éditions de Minuit

Revue Critique

Offres

Après quelques décennies d’oubli relatif, le nom de Raymond Ruyer (1902-1987) circule à nouveau. Néo-finalisme, son grand œuvre de 1952 longtemps épuisé, figure cette année au programme de l’agrégation de philosophie. La publication d’un inédit, L’Embryogenèse du monde et le Dieu silencieux, témoigne d’une œuvre qui traverse en diagonale tous les domaines du savoir : de la neurobiologie à la théologie rationnelle en passant par la psychologie de la perception, la physique quantique, la théorie de l’information, la pensée utopique. Deleuze, Merleau-Ponty ou Canguilhem n’avaient pas attendu le succès public de La Gnose de Princeton pour saluer l’audace et l’originalité d’une métaphysique qui n’hésite pas à ranimer les « grandes questions » à côté des plus techniques. Le dossier réuni par Critique présente quatre perspectives complémentaires sur une œuvre à la fois séduisante et complexe. André Conrad livre les clés qui ouvrent les portes du système, tandis qu’Anne Sauvagnargues propose une lecture critique de certains de ses aspects les plus problématiques. Jean-Claude Dumoncel brosse le portrait inattendu d’un Ruyer structuraliste avant l’heure. Enfin, un entretien avec Fabrice Colonna offre un éclairage biographique et philosophique sur la trajectoire d’un penseur à bien des égards inclassable.

Sommaire

Présentation

André conrad : Repenser la finalité

Raymond Ruyer, Néo-finalisme

L’Embryogenèse du monde et le Dieu silencieux

Anne SAUVAGNARGUES : L’averse de sable, l’atome et l’embryon

Raymond Ruyer, Néo-finalisme

Jean-Claude DUMONCEL : Une archéologie du structuralisme

Raymond Ruyer, Néo-finalisme

*

entretien

Fabrice COLONNA : Un panpsychiste dans le siècle

Entretien réalisé par Élie DURING

*

Laurent JENNY : Photographie et beaux-arts. Aller et retour

Michael Fried, Pourquoi la photographie a aujourd’hui force d’art

Jean-Luc STEINMETZ : Philippe Jaccottet. D’une fragilité, la moins périssable

Philippe Jaccottet, Œuvres

Taches de soleil, ou d’ombre

Jean KAEMPFER : Après la mort des pères

Yves Ravey, Cutter

Enlèvement avec rançon

Un notaire peu ordinaire

*

note

Alain JUGNON : Une jeunesse révolutionnaire « dans un désert retentissant »

Les Tchaïkovtsy. Esquisse d’une histoire (par l’un d’entre eux) 1869-1872
S'identifier pour envoyer des commentaires.