Défier le récit des puissants, L'art comme acte de resistance
EAN13
9791090354531
ISBN
979-10-90354-53-1
Éditeur
Indigène éditions
Date de publication
Collection
Ceux qui marchent contre le vent
Nombre de pages
45
Dimensions
21 x 13 x 0 cm
Poids
64 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Défier le récit des puissants

L'art comme acte de resistance

Indigène éditions

Ceux qui marchent contre le vent

Offres

Nous voici au coeur de la résistance et de la création tout à la fois.
Défier le récit des puissants, c'est défier ces films «parfaits»
formatés par Hollywood, faisant de nous des citoyens passifs,
dociles, sans esprit critique. Car il y a bel et bien une esthétique de
la soumission.

En revanche, y a-t-il une esthétique de la résistance ? Ken Loach
répond «oui». Mais soyons clairs. S'il est un des rares aujourd'hui à
assurer que la lutte des classes est toujours aussi vivante, il ne cède
jamais pour autant à la propagande. Il dit : «Je ne filme jamais un
visage en gros plan ; car c'est une image hostile, elle réduit l'acteur,
le personnage à un objet.» Or on peut faire ce qu'on veut d'un objet,
l'exclure, l'expulser... Mais si la caméra est comme un oeil humain,
alors elle capte toutes les présences, les émotions, les lumières, les
fragilités. Et nous devenons tous des «film makers».
S'identifier pour envoyer des commentaires.