REVUE CRITIQUE 807-808
EAN13
9782707328052
ISBN
978-2-7073-2805-2
Éditeur
Les Éditions de Minuit
Date de publication
Collection
Revue Critique (807)
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
180 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Revue Critique 807-808

Les Éditions de Minuit

Revue Critique

Offres

Mise en vente du 4 septembre 2014

(Office septembre 1)

CRITIQUE, N° 807-808 : Hong Kong

160 p., 14 €, ISBN 978.2.7073.2805.2, code 212021

Nous connaissons son cinéma, l’un des plus inventifs et brillants d’Asie. Mais en tant que ville et territoire, Hong Kong n’a guère retenu l’attention occidentale depuis sa rétrocession à la Chine par les Britanniques en 1997. Le Petit Dragon réuni (sous un statut spécial) au géant chinois est pourtant le cadre d’une expérience politique hors du commun et d’une expérience culturelle à la fois singulière et pleine d’enseignements.

En quelques années, la société hongkongaise est passée par des phases très contrastées. Le consensus assez large qui opposait les Hongkongais aux injustices de l’ère coloniale a vite fait place à la crainte d’un contrôle direct par Pékin, crainte aggravée par la répression du mouvement démocratique qui venait d’avoir lieu en 1989. Cette angoisse s’est traduite par une émigration massive au cours des années 1990. Le pire n’a pas eu lieu et une troisième phase a commencé. On assiste aujourd’hui à l’émergence d’un discours revendiquant une identité hongkongaise. C’est ce mouvement puissant, original, aux ressorts complexes et aux profils mouvants, qui est au cœur de ce numéro. Fondus au creuset de cette identité postulée, on trouve en effet des éléments très divers : l’affirmation d’une culture cantonaise distincte ; la spécificité de l’expérience historique du colonialisme qui a sanctuarisé les libertés fondamentales ; la vitalité de la société civile. Sans oublier le dynamisme économique et culturel propre au territoire. Inséparable de cette quête ou cette construction d’identité, l’exigence de démocratisation des institutions très présente dans le débat hongkongais remet donc en question l’unité monolithique de l’État-nation chinois.

En ce sens, l’avenir de Hong Kong ne concerne pas que les Hongkongais – loin de là.

Ce dossier « Hong Kong prend le large » aurait aussi pu s’appeler « Hong Kong vu de Hong Kong ».

$ hž









@

gd#%ã7

Æ



Perspectives chinoises.
S'identifier pour envoyer des commentaires.