Les taqwacores.
EAN13
9782012372818
ISBN
978-2-01-237281-8
Éditeur
Hachette Littératures
Date de publication
Collection
La fouine illustrée
Nombre de pages
342
Dimensions
20 x 13 x 2 cm
Poids
385 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
850
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Notre jamaat était un méli-mélo de gens qui confinait à l’absurde : le feutre rond de Rude Dawud qui pointait par-ci, un mec en djellaba et en turban par-là, l’énorme crête de Jahangir émergeant d’un océan de kufis, Amazing Ayyub toujours torse nu, des filles çà et là – certaines portant le hidjab, d’autres non, et Rabeya dans sa burqa cousue d’écussons de groupes punk. Mais cette diversité faisait de nous une assemblée magnifique, reflétait un islam qui, j’en avais le sentiment, ne pourrait surgir nulle part ailleurs.[…] Si l’islam devait être sauvé, il devrait son salut aux tarés : Jahangir, Rabeya, Fasiq, Dawud, Ayyub, et même Omar. » Les Taqwacores, ce sont des adolescents punks musulmans américains. Ils s’appellent Yusef Ali, Omar, Amazing Ayyub, Rabeya, Lyn, Fatima, et Jahangir. Ils forment une communauté à Buffalo, dans une maison transformée en mosquée l’après-midi, et en lieu d’orgie le soir. Chez eux, on boit de l’alcool, on fume de la ganja, on couche avec les filles. Et on pratique un islam déjanté… La rencontre du punk et de l’islam était inévitable. Michael Muhammad Knight s’est converti à l’islam à l’âge de seize ans après avoir lu la biographie de Malcolm X. Il a écrit deux autres romans, Blue-Eyed Devil et Osama Van Halen. Il a écrit Les Taqwacores à l’âge de vingt-deux ans. Avant de le faire publier, il a photocopié son manuscrit et l’a vendu sur des parkings de mosquées.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Laure Manceau