Les Agrégés, histoire d'une exception française, histoire d'une exception française
EAN13
9782701133508
ISBN
978-2-7011-3350-8
Éditeur
Belin
Date de publication
Collection
HISTOIRE DE L'E
Nombre de pages
368
Dimensions
24 x 17 x 2 cm
Poids
690 g
Langue
français
Code dewey
371.1
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Agrégés, histoire d'une exception française

histoire d'une exception française

De

Belin

Histoire De L'E

Offres

Née en 1766 l'agrégation en est venue à incarner un des volets de l'« exception française » Au départ simple remplaçant l'agrégé est devenu ensuite le seul professeur titulaire des lycées et le candidat préférentiel à un poste en faculté Après l'âge d'or de l'Entre-deux-guerres il s'est retrouvé critiqué aussi bien dans le second degré que dans l'enseignement supérieur L'impératif actuel de l'harmonisation européenne des diplômes complique encore la donne L'agrégé est-il professeur d'élite ou bien professeur pour les élites lauréat d'un des plus prestigieux « concours républicains » ou bien « privilégié » bénéficiant d'horaires amoindris ? Et où doit-il enseigner ? Dans le second degré comme le suggère l'« agrégation des lycées » ? Dans l'enseignement supérieur comme le croirait volontiers le béotien se fiant à l'appellation d'« agrégé de l'Université » ? Pourquoi des professeurs d'université mentionnent-ils leur qualité d'agrégé sur les ouvrages qu'ils publient ? Comment se fait-il que l'agrégation soit le seul concours du second degré à ne pas être préparé dans les IUFM ? Pourquoi les « soixante-huitards » ont-ils voulu supprimer l'agrégation ? A quoi sert la Société des Agrégés ? Autant de questions qui suggèrent que l'agrégation et les agrégés sont l'enjeu de controverses passionnées
S'identifier pour envoyer des commentaires.