Des mots pour se battre - John Dos Passos, la littérature et la politique
EAN13
9782745328755
ISBN
978-2-7453-2875-5
Éditeur
Honoré Champion
Date de publication
Collection
LE 7
Dimensions
23 x 15 cm
Poids
980 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Des mots pour se battre - John Dos Passos, la littérature et la politique

De

Honoré Champion

Le 7

Offres

Littérature et politique sont-elles nécessairement antagonistes ? C’est la question à laquelle cet ouvrage veut répondre, à travers l’étude des œuvres du romancier américain John Dos Passos (1896-1970), engagé auprès de la gauche américaine au cours des années 1920 et 1930, époque à laquelle il a également écrit ses plus grands romans (Manhattan Transfer et la trilogie U.S.A.). A la fois moderniste et radical, John Dos Passos cherche à défaire le genre du roman de sa dimension providentielle. En déconstruisant l’intrigue, le protagoniste et la temporalité, il inscrit sa critique au cœur même de l’écriture et fait émerger, par la fiction, le non-dit du politique.

Alice Béja est docteur en littérature américaine. Rédactrice en chef de la revue Esprit, elle a traduit en français un texte de John Dos Passos sur Sacco et Vanzetti (Devant la chaise électrique, Gallimard, 2009) et un roman prolétarien de Grace Lumpkin (Notre règne arrivera, Aux Forges de Vulcain, 2012).

Literature and politics are often seen as a mismatched couple. But they come together in the works of John Dos Passos (1896-1970), who was both a modernist and a radical and sought to use fiction as a political tool ; by fragmenting plot, characters and time in his novels, he wanted to expose the hidden agenda of America’s « master narrative ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.