Les messieurs
EAN13
9782823604917
ISBN
978-2-8236-0491-7
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
160
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
232 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les messieurs

Éditions de L'Olivier

Littérature française

Offres

Blanches colombes et vilains messieursAprès une novella (Eux, Prix Marie-Claire 2014) et un roman (Les Pêchers), Claire Castillon revient au genre dans lequel elle excelle : la nouvelle.Dans Insectes, elle explorait – entre autres – les aspects toxiques de la maternité. Les Messieurs est une série de variations sur le thème du couple classique de la jeune fille et du séducteur d’âge mûr.Chacun de ces « contes cruels » est une comédie où se dévoilent, parfois très crûment, les ressorts du désir masculin et les attentes toujours déçues de celles qui l’ont provoqué. Lycéennes délurées ou fiancées romantiques, les petites amoureuses de Claire Castillon forment un mélange de rouerie et d’ingénuité auprès duquel les hommes paraissent d’une lourdeur pathétique. Et si la comédie tourne parfois à la farce, c’est pour mieux déguiser la mélancolie qui rôde au coin de ces histoires plus graves qu’elles n’en ont l’air.Des histoires d’abandon, d’innocence et d’effroi comme en connaît l’adolescence.Claire Castillon est l’auteur de nombreux romans et recueils de nouvelles, parmi lesquels : Insecte, Les Cris (Fayard), Les Merveilles (Grasset), Eux et Les Pêchers (L’Olivier, 2014 et 2015). Portée par un ton et un regard très singuliers, son œuvre s’impose comme une des plus originales de sa génération." Des mots crus, une imagination choc.Un talent fou." (Gilles Chenaille, Marie-Claire)" La singularité du ton de l'auteur fascine (...) L'effroi n'empêche pas l'humour." (Baptiste Liger, L'Express)
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

23 mai 2016

Dans ces nouvelles Claire Castillon donne la parole à des femmes plus ou moins jeunes qui vivent une histoire amoureuse avec des messieurs beaucoup plus âgés qu'elles. Ces messieurs ne sont pas de vieux pervers, juste des hommes plutôt ordinaires ...

Lire la suite