• © John Foley/Opale

Alain Robbe-Grillet

Biographie

Homme de lettres, membre de l'Académie française, auteur et réalisateur de films, Alain Robbe-Grillet est né en 1922 (Brest) et décédé en 2008. Avant de se consacrer aux lettres et à la réalisation de films, Alain Robbe-Grillet, diplômé de l'Institut national agronomique, est chargé de mission à l'Institut national de la statistique à Paris (1945-1948), et ingénieur à l'Institut de fruits et agrumes coloniaux (au Maroc, en Guinée française, à la Martinique et à la Guadeloupe). Par ailleurs, en parallèle à son activité d'auteur et de réalisateur, il est conseiller littéraire des éditions de Minuit (1955-1985) ; membre du Haut Comité pour la défense et l'expansion de la langue française (1966-1968) ; professeur à New York University, à Washington University, et directeur du Centre de sociologie de la littérature à l'université de Bruxelles (1980-1988). Grand nom de la littérature française du XXe siècle, Alain Robbe-Grillet fut le chantre et le pape du Nouveau Roman, courant littéraire des années 1950-1970. Officier de la Légion d'honneur, de l'ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres, l'Académie française lui ouvre ses portes en 2004.
Alain Robbe-Grillet est l'auteur de nombreux romans, dont, notamment : Les Gommes (Minuit, 1953), Le Voyeur (1955), Jalousie (Minuit, 1957), Dans le labyrinthe (Minuit, 1959), La Maison de rendez-vous (Minuit, 1965), Projet pour une révolution à New York (Minuit, 1970), Topologie d'une cité fantôme (Minuit, 1976), Djinn (Minuit, 1981), Le Miroir qui revient (Minuit, 1985), Les Derniers jours de Corinthe (Minuit, 1994), La Reprise (Minuit, 2001), Un roman sentimental (Fayard, 2007).
On lui doit aussi plusieurs essais : Pour un nouveau roman (Minuit, 1963), Le Voyageur (Bourgois, 2001), Scénarios en rose et noir (Fayard, 2005).
Par ailleurs, Alain Robbe-Grillet a écrit et réalisé L'immortelle (1963), Trans-Europ-Express (1967), L'Homme qui ment (1968), L'Eden et après (1970), Glissements progressifs du plaisir (1974), Le Jeu avec le feu (1975), La Belle captive (1983), Un bruit qui rend fou (1995), C'est Gradiva qui vous appelle (2007).

Contributions de Alain Robbe-Grillet

Voir tout (31)