Par Mots Et Merveilles -.

19 avril 2022

Un moment de solitude nécessaire fasse à la virtualité humaine !

Fort coup de cœur pour cette dernière réalisation de Zep, un choix de couleurs envoûtant, un scénario haletant abordant un sujet captivant et angoissant qui pourrait bien être notre avenir proche. Si au début, j'ai eu peur d'être un peu perdue à cause de la teneur technologique du propos (la littéraire que je suis "bug" facilement), lorsque Constant se retrouve dans le monde déconnecté, j'ai été complètement captivée par l'histoire et la mise en abîme de l'arrêt de l'évolution de l'espèce humaine depuis 5000 ans. Un moment de solitude nécessaire fasse à la virtualité humaine...

Laura LUTARD

Éditions Bruno Doucey

13,00
19 avril 2022

Coup de ❤️ d'Estelle

J'ai été émerveillée et très touchée par cette poésie douce, délicate, profonde, sensuelle et véhémente ! Je me suis surprise à avoir envie de la lire à voix haute, ce que du reste j'ai fait !

J'en ai lu aussi des extraits lors de la dernière rencontre lecture de la librairie, accueil chaleureusement unanime. Et j'étais aussi contente parce que je me suis rendue compte que je progressais en facilité dans la lecture de poésie.

Extrait :
« Au bord du cœur
Au bord des os
Au bord du bord
Toujours ce bord
A m’en détruire les orteils
De tant de résistance au vide
Comme coincée dans une aube répétitive
Mais un jour il fera jour
Un jour il fera jour »

Michaël Escooffier, Clotilde Perrin

Kaléidoscope

14,50
15 avril 2022

Une sublime ode à la nature, pleine de douceur et de poésie

Arsène et Bartoli sont deux oursons inséparables qui ne se préoccupent que trop peu de ce qui les entoure : ils n’ont que faire d’abîmer les fleurs en se roulant par terre, d’écraser les vers de terre sur leur passage, de faire peur aux animaux qui vivent, tout comme eux, dans la nature – cela les amuse même. Un jour, ils découvrent une toute petite maison, bien trop petite pour eux. Ils vont s’y intéresser de près, surtout Arsène, un grand gourmand qui ne peut résister à l’appel du gâteau si appétissant à la fenêtre de la maisonnette. Mais la gourmandise est un vilain défaut, et Arsène va l’apprendre à ses dépens : le gâteau, apparemment magique, le fait rapetisser au point qu’il puisse désormais entrer dans cette mystérieuse maison. Il va alors en apprendre beaucoup sur la forêt et réaliser que chaque chose, aussi minuscule soit-elle, a une utilité, et que les plus petites doivent être respectées au même titre que les grandes.

Un magnifique album, tant par les illustrations et la typographie qui ramèneront les plus grands en enfance que par l’histoire remplie de douceur et de poésie teintées d’un peu de magie ! A lire et à relire, à partir de 5 ans !

Didier Jeunesse

15,90
14 avril 2022

Un récit subjuguant à la frontière entre le roman dystopique et policier

Mira, une jeune femme antilope, fille du Ministre, possède un rêve : celui de devenir la première femme enquêtrice du roi. Pour cela, elle doit, comme chaque adolescent, réussir l’épreuve de la longue nuit, un rite qui permet de passer à l’âge adulte et de gagner sa place dans la société. Le but est de traverser la forêt interdite et d’en revenir avec une fleur de Lune, tout en survivant aux nombreux pièges… Ceux qui y échouent deviennent des lowers et passent le restant de leur vie à travailler et servir comme de véritables esclaves. Des années après cette initiation, Mira est mutée près de la forêt interdite. Elle est chargée d’enquêter sur la disparition d’un jeune lower. Mais être une femme dans une société patriarcale et totalitaire contrôlée par l’église va constituer un important obstacle pour mener à bien sa mission… Malgré ces difficultés, Mira va passer outre les préjugés pour rendre justice : son enquête va la mener vers un tout autre chemin, aux origines-mêmes du rite de la longue nuit…

Un récit à la frontière entre le roman dystopique et policier dans un univers où les personnages sont des Hommes-animaux, et où la paix entre les herbivores et les carnivores n’est peut-être pas si solide que cela… A la suite de Mira, une jeune femme qui souhaite briser les préjugés et qui possède un sens de la justice admirable, nous sommes plongés dans une enquête qui lève peu à peu le voile sur un système sociétal qui opprime les plus faibles et les plus démunis. Tout au long du roman, les découvertes de la jeune enquêtrice font froid dans le dos : sacrifices, inégalités sociales, mensonges pour soumettre le peuple… Mais et si ses découvertes permettaient à la rébellion d’éclater enfin ?

Un roman adolescent qui ne cesse de nous surprendre par ses révélations et ses retournements de situation et qui dénonce une société patriarcale et dictatoriale, à lire à partir de 13 ans !

9 avril 2022

Un roman policier, historique et féministe qui ne laisse pas de marbre !

Avril 1849. Alors que les élections législatives se préparent, Jeanne Deroin, fondatrice aux côtés de Désirée Gay du journal L’Opinion des Femmes, s’y présente comme candidate. La revendication féministe se fait de plus en plus forte : les femmes ne veulent plus appartenir à leur mari, mais jouir des mêmes droits qu’eux et obtenir une réelle indépendance, ce qui déplaît à de nombreuses personnes, en particulier des hommes. Certains les dénigrent dans les journaux, d’autres les humilient en public, ou encore les assassinent violemment… Alexandre Delage, inspecteur à la sureté générale, va être en charge d’une série de meurtres dont les victimes sont des femmes engagées. Un des rares hommes à ne pas avoir une mauvaise opinion de la gent féminine, il va être aidé de Léa, une jeune femme mère et divorcée, qui possède un don de médiumnité et qui s’est retrouvée parmi les suspects bien malgré elle, et de Julie, travailleuse émancipée qui s’est libérée de la tutelle paternelle, et dont la meilleure amie fait partie des victimes. Ensemble, ils vont enquêter afin de retrouver le coupable et de sauver ces femmes.

Une enquête policière en plein éveil féministe ! A la frontière entre le polar et l’historique, avec une touche de fantastique, ce roman nous plonge au 19ème siècle, alors que les femmes tentent de revendiquer peu à peu leurs droits. Nous suivons alors divers personnages ayant des opinions politiques différentes et, surtout, nous avons un aperçu de la condition des femmes à cette époque et des répercussions désastreuses que peuvent provoquer leur désir d’indépendance. On y découvre des femmes courageuses qui tentent de vivre sans l’aide d’un mari ou d’un parent, qui tentent de faire entendre leur voix et d’être les égales des hommes, à une époque où les femmes étaient rejetées de leur famille si elles n’obéissaient pas, exclues par la société en cas d’adultère, séparées de leurs enfants selon la volonté de l’époux… Un récit qui ne laisse pas le lecteur de marbre, tant les propos tenus à l’égard des femmes sont révoltants, avec un suspens soutenu qui nous pousse sur de fausses pistes. Qui est le coupable de ces crimes odieux ? Et, surtout, le trouvera-t-on un jour sans véritable intérêt de la part de la police ?

Un roman policier, historique et féministe, à lire à partir de 13 ans !