Mon frère

Mon frère

Daniel Pennac

Gallimard

  • par (Libraire)
    26 mai 2018

    Toujours touché par les textes de Pennac, d'une beauté rare, nourris de tendresse.
    Cette fois encore, on ne peut rester indifférent devant ce texte...
    Magnifique...


  • par (Libraire)
    25 mai 2018

    Un hommage magnifique à son frère


  • par (Libraire)
    18 mai 2018

    A la mort de son frère Bernard Daniel Pennac a ressenti le besoin de jouer le texte de Melville Bartleby le scribe, texte que son frère aimait particulièrement. Il nous donne ce texte, son ressenti face au public et se souvient des moments passés avec ce frère qui a beaucoup compté pour lui. C'est drôle, c'est tendre, c'est Pennac!
    Valérie


  • par (Libraire)
    12 mai 2018

    Réjouissance

    Joli texte de la douleur et de l'apaisement autour de la figure tutélaire du frère, chaînon désormais manquant de la tribu familiale. Il y a aussi de l'humour, de la fantaisie, des souvenirs tristes et radieux. Il y a surtout Melville et son personnage Bartleby et il y a le style incomparable et réjouissant de Daniel Pennac qui font aimer ce texte de sensibilité et de l'intimité. En guise de cadeau littéraire, vous avez deux textes réunis en un seul livre! Deux lectures avenantes pour un seul prix tout modique!


  • par (Libraire)
    24 avril 2018

    " Si j'avais su que je l'aimais autant , je l'aurais aimé davantage " semble avoir pensé Daniel Pennac à la disparition de Bernard son frère ainé. Et pour l'aimer davantage le romancier décide de mettre en scène une lecture publique autour du personnage de " Bartleby le scribe " . Entre les deux frères , Bartleby était un lien secret , un code fraternel non-dit . Toute sa vie durant , Bernard s'attacha à distiller auprès de Daniel une singularité , une distance , une ironie et une grandeur digne du héros de Melville . Naviguant entre le texte original de " Bartleby " et les souvenirs personnels , avec un pudeur et une émotion rare , Pennac partage avec le lecteur la tristesse de cette humanité qui s'efface.


  • par (Libraire)
    12 avril 2018

    MELVILLE ET LE FRERE

    Souvenirs de son frère qui est mort suite à une opération de la prostate, c'ètait le grand frère protecteur, drôle mais pas le modèle sur lequel Daniel aurait voulu ressembler. En parallèle , le texte de Bartleby de Melville que l'auteur a lu en public de nombreuses fois. Celà permet de mettre en comparaison le "je préfèrerais pas" à la vie du frère perdu.Marc.


  • par (Libraire)
    4 avril 2018

    Quel bonheur de retrouver la voix de Daniel Pennac ! Oui, cette voix si singulière que l’on ne peut s’empêcher d’entendre à la lecture de ses textes...
    La langue est belle et parfaitement maîtrisée dans ce texte sensible où Daniel Pennac nous livre pudiquement un volet de sa vie.