Revue Réseaux Volume 36-212/2018 : Les activités menées sur les plateformes numériques
EAN13
9782348040863
ISBN
978-2-348-04086-3
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
REVUE RESEAUX (RSX 000212)
Nombre de pages
260
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
424 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Revue Réseaux Volume 36-212/2018 : Les activités menées sur les plateformes numériques

De

La Découverte

Revue Reseaux

Offres

Comment décrire la multiplication des plateformes numériques qui organisent une part croissante de nos activités (prêt ou location entre particuliers, covoiturage, livraison de repas, micro-tâches, travail immatériel, coups de main entre voisins...) ? Les usages sont considérables : en France, 300 000 logements sont disponibles sur Airbnb, Uber fait travailler environ 20 000 chauffeurs, Drivy revendique 2 millions d'utilisateurs de son service de location de voiture entre particuliers, etc. Faut-il voir avant tout les opportunités qu'offrent ces plateformes à leurs très nombreux participants, ou le mouvement de formatage des activités et de contrôle des utilisateurs qui l'accompagnent ? Jusqu'où faut-il décrire les tâches qui s'y déploient comme un travail ? Ce sont les questions que pose ce dossier de Réseaux coordonné par Patrice Flichy et Jean-Samuel Beuscart. Ce premier numéro sur les plateformes s'intéresse plus spécifiquement aux dispositifs d'échanges de biens et services ; il réunit des recherches empiriques qui couvrent un éventail varié de plateformes, depuis la livraison à vélo jusqu'au microtasking, en passant par Facebook ou par la location ou la vente entre particuliers. Elles montrent d'une part les processus par lesquels les activités sont formatées par les plateformes, les modalités de contrôle du travail qui s'y déploient, dans le code comme dans les règles d'utilisation. Elles mettent également en évidence la façon dont les utilisateurs débordent ces cadres, en transgressant les règles, en combinant les plateformes, en échangeant entre eux par des canaux parallèles. Elles soulignent enfin les la diversité des engagements des participants de ces plateformes, la variété des enjeux qu'y déploient les individus. En résultent une variété de situations, certaines marquées par des asymétries fortes au profit des plateformes (livraison, micro-tasking), d'autres où les agences cohabitent de façon moins contrainte et plus variées. Dans tous les cas, les activités en jeu sont reconfigurées par le travail conjoint de la plateforme et de ses utilisateurs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.