• par (Libraire)
    22 mai 2020

    Les débats philosophiques et scientifiques des 16e et 17e siècles ont mis en perspective une métamorphose du regard de l'individu envers la nature, produisant une césure dans l'histoire occidentale, accélérant ainsi la société mécaniste.
    Pierre Hadot construit cet essai à partir de l'aphorisme d'Héraclite 'la nature aime à se cacher'. Bien avant l'ère industrielle les grecs questionnaient leur relation à la nature et aux techniques à l'aide des dieux et des philosophes.

    Le livre de Pierre Hadot est un beau livre parce qu'il est intelligent et c'est rare. Respecter le secret, accepter de ne pas savoir sont des notions perdues et c'est désolant.

    Et puis Pierre Hadot nous rappelle qu'il est bon de lire des poètes tels que Hölderlin, Rimbaud et d'autres. Les poètes nous parlent avec leur lucidité.
    Vivons de manière cosmique.