• 4 novembre 2020

    La drogue, c'est de la m...

    Un polar totalement addictif. Vous plongez dedans et vous ne sortez plus des 912 pages qu’il pèse (oui, quand même !) On est dans la catégorie poids-lourds.
    Don Winslow clôture en apothéose sa trilogie consacrée aux cartels de la drogue : après La Griffe du chien (Fayard) et Cartel (Seuil) voilà La Frontière, ( HarperCollins). Où l’on retrouve Art Keller, et ses obsessions. Il n’y a pas de gentil, pas de méchant… que des hommes.
    Un réquisitoire rageur : « Nous sommes condamnés à interpréter la même danse de mort, répétitive et tragique », martèle Winslow.


  • par (Libraire)
    14 octobre 2020

    Monumental !

    Après les années 90 dans "La Griffe du chien" et les années 2000 dans "Cartel", Don Winslow termine son travail sur la guerre contre la drogue avec les années Trump.
    Plus actuel que jamais, toujours aussi passionnant et d'une écriture qui emporte tout sur son passage !